Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

13/07/2014

Les grossières foutaises et les monstrueuses fadaises des écrivains français pro-Gbagbo…

Chronique Politique :

COTE D’IVOIRE, Akwaba, Hamaniè au Président Français, François HOLLANDE, pour que prennent fin les grossières foutaises et les monstrueuses fadaises des écrivains français pro-Gbagbo…

En ce jour béni et dominical du 13 juillet 2014, à 24 heures du 14 juillet, date anniversaire de la fête nationale de la République Française :

Cela fait exactement un semestre que je me suis, volontairement et librement, mis en congé loin des réseaux sociaux numériques.

En effet, un adage populaire affirme que celui qui veut voyager loin, doit préparer et ménager sa monture…

En République de COTE D’IVOIRE, de près ou de loin, nous avons toutes et tous, les regards et les ambitions, tournés vers l’élection présidentielle d’octobre 2015…Même les adeptes du boycott actif ou passif !

C’est dans ce contexte du « repos du guerrier avant les futures batailles culturelles et politiques » que j’ai été tiré de mon sommeil sabbatique » par les grossières foutaises et les monstrueuses fadaises des deux derniers écrivains français pro-GBAGBO, qui se moquent de la COTE D’IVOIRE et des Ivoiriens : En France dans leur propre Pays que nous aimons tous, quand vous tuez le chien ou le chat de votre voisin, vous êtes immédiatement convoqués devant les autorités policières ou judiciaires en vue de rendre des comptes et de réparer les préjudices causés !

D’octobre 2010 au 11 avril 2011 : A la fin du mandat présidentiel, long et pénible du Président Laurent GBABO, il y a eu au moins 3.000 morts en COTE D’IVOIRE : Qui doit d’abord (je dis bien d’abord),  rendre des comptes à la COTE D’IVOIRE et au Monde entier ? N’est-ce pas celui qui était le Président de la République de COTE D’IVOIRE à cette époque ? Ne s’appelle-t-il pas Laurent GBAGBO ?

-Livres pour livres ou livres contre livres ?

-Dans tous les cas, les ivoiriens et le monde entier ne sont pas dupes, des ignorants et des imbéciles !

-Que nos amis français qui ne peuvent rien apporter à la République de COTE D’IVOIRE et aux Ivoiriens, se taisent !

-Que ceux et celles qui ne peuvent pas arranger la COTE D’IVOIRE et les Ivoiriens, ne les dérangent pas non plus, avec leurs grossières foutaises et leurs monstrueuses fadaises comme celles  des écrivains français pro-Gbagbo…

-La vraie amitié se nourrit de vérité et elle est basée sur l’amour et la confiance….

De gré au de force, notre Pays la République de COTE D’IVOIRE, sera une Nation réconciliée et paisible, un Etat émergent et une locomotive de la croissance économique africaine : Tel est l’un des sens de ma propre lutte, de mon combat pour la victoire de l’houphouétisme contre les adeptes du fascisme, de la dictature patriotique, ivoiritaire, populiste et populaire !

Chers Amis Lecteurs et Internautes, permettez-moi, à présent de rentrer dans le vif de mon propos de cette chronique politique, pour souhaiter ma cordiale « Akwaba » au Président de la République Française, Son Excellence Monsieur François HOLLANDE, à l’occasion de sa historique visite d’Etat, prévue les 17 et 18 juillet en République de COTE D’IVOIRE : Akwaba et Hamaniè au Président HOLLANDE.

J’ai l’habitude de dire qu’aux rendez-vous des francophones et de la francophonie, chaque pays vient avec son propre français qui est notre langue commune et avec les richesses de son propre pays.

En République de COTE D’IVOIRE, le terme « Akwaba » signifie « cordiale et chaleureuse bonne arrivée » et le terme « Hamaniè » veut dire « les nouvelles ? »

Ainsi donc, dis-je à mon humble et modeste niveau, ma cordiale bonne arrivée en COTE D’IVOIRE au Président HOLLANDE, et je lui donne mes nouvelles du Pays :

Premièrement : Malgré qu’il y a trop d’impôts sur les routes et ailleurs, une nouvelle COTE D’IVOIRE en voie d’émergence est en train de se rebâtir et de se reconstruire, selon les sillons et la vision du Président Félix HOUPHOUET-BOIGNY : En un mot comme en mille, le Président Alassane OUATTARA fait du bon travail et il devra être encouragé et reconduit en 2015….

Deuxièmement : L’opposition politique « broie du noir » et « tire le diable par la queue » en s’agrippant au sort, au nom et au destin de Laurent GBAGBO ! 

Pauvre opposition politique ivoirienne, partagée entre les extrémistes adeptes du boycott actif et les courants modérés!

Enfin et Troisièmement : Monsieur le Président François HOLLANDE,  sachez, Excellence que : Le vaillant Peuple ivoirien est fâché et fatigué contre les grossières foutaises et les monstrueuses fadaises de certains de vos compatriotes français, ces écrivains français pro-Gbagbo des temps nouveaux…

Djohn TANOH-NIAMKE, Diplomate, Ecrivain et Chroniqueur

Auteur des Sites et Blogs « Diplomatie Sans Frontières »,

Auteur de plusieurs Essais politiques, parmi lesquels :

-COTE D’IVOIRE, la guerre des imbéciles,

-COTE D’IVOIRE, Cahier d’un Retour à la Case-Départ,

-COTE D’IVOIRE, Bulletin de Notes d’une Dictature avortée.

Mail : tanohniamke@yahoo.fr

 

 

 

 

 

 

 

 

 

24/04/2014

COTE D'IVOIRE: La trompette de la réélection du Président OUATTARA a sonné...

COTE D’IVOIRE : La trompette de la remobilisation pour la réélection du Président Alassane OUATTARA a sonné…

En République de COTE D’IVOIRE, chaque camp politique, à gauche, au centre et à droite, travaille sur ses stratégies en vue de la victoire à l’élection présidentielle d’octobre 2015.

Dans le camp présidentiel, à savoir celui du Président de la République, Son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA :

Des amis et des connaissances à moi, des Conseillers et des proches Collaborateurs du Président de la République, viennent de me faire le très grand honneur et l’amitié, de m’inviter, de m’associer et de me coopter, aux réunions et aux travaux préparatoires, en vue de sonner, très rapidement, « la trompette de la remobilisation de la réélection du Président OUATTARA, au premier tour, de l’élection présidentielle en octobre 2015. »

Avant de traiter le thème ci-dessus de cette chronique, permettez-moi, chers amis lecteurs et internautes, de commenter, en quelques phrases, mes réflexions de la fête de Pâques :

Oui et mille fois oui, en cette période pascale, mon histoire et ma vie à moi, l’Histoire et la Vie de la COTE D’IVOIRE, l’histoire et la vie de chaque ivoirienne et de chaque ivoirien, ressemblent et sont presque comparables, mots pour mots, et traits pour traits, à la Vie et à la Passion de Notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ. En effet :

-Premièrement : Comme de la part des propres disciples de Jésus-Christ, Que de souffrance, de haine et de jalousie, les ivoiriens et la COTE D’IVOIRE doivent-ils encore supporter ?

-Deuxièmement : Pour parler, clairement et franchement, tous ces ingrats, ces hypocrites et ces jaloux qui veulent une autre guerre en COTE D’IVOIRE, qui veulent la chute ou la mort du Président Alassane OUATTARA, pensent-ils qu’on ne les connait pas ou qu’on ne les voit pas ? Pauvres traites comme Judas !

-Troisièmement : Comme Pilate et comme Pierre, qui sont présentement en COTE D’IVOIRE, ces lâches et ces poltrons qui veulent déstabiliser le processus de paix, de réconciliation nationale et les travaux de l’émergence économique de notre Pays ?

-Quatrièmement : Comme Hérode et les Soldats romains qui ont tué Jésus-Christ, qui sont ces pyromanes et ces méchants qui veulent encore, tuer des ivoiriens, juste pour leurs ambitions présidentielles en vue d’en découdre avec le Président Alassane OUATTARA ?

Ma prière est qu’en cette période pascale, que le précieux Sang de l’Agneau de Dieu, Jésus-Christ, lave le cœur de tous les ivoiriens en général, les Partis politiques, les Hommes et les Femmes politiques en particulier, qu’ils soient de la gauche, du centre ou de la droite….

En guise de conclusion, revenons à présent, au thème de cette chronique, à savoir « La sonnerie de la trompette de la remobilisation en vue de la réélection du Président Alassane OUATTARA », le Président de la République qu’il faut à la COTE D’IVOIRE pour une décennie de paix et de développement (2010 à 2020), après « la décennie de calamité, de souffrance et de guerre » de 1999 à 2010 !

Chers Amis lecteurs et internautes, comme vous le savez déjà, à mon humble et modeste niveau je soutiens activement le Président Alassane OUATTARA pour la paix et le développement de la COTE D’IVOIRE.

Encore une fois, je lui renouvelle ma haute et profonde gratitude, et j’exprime mon infini remerciement à Ses Conseillers qui ont bien voulu m’associer, m’inviter et me coopter pour les réflexions et les travaux préparatoires de la précampagne présidentielle…

Mon souhait et mon vœux, les plus ardents, sont que tous les ivoiriens et toutes les ivoiriennes en général, et tous les Houphouétistes en particulier, soutiennent le Président Alassane OUATTARA.

Djohn TANOH-NIAMKE, Diplomate, Ecrivain.

Mail : tanohniamke@yahoo.fr

Fondateur des Sites et Blogs : Diplomatie Sans Frontières.

 

 

 

 

 

21/03/2014

COTE D'IVOIRE: L'émergence, la Réconciliation et la Justice vont ensemble...

COTE D’IVOIRE :

Les travaux de l’émergence, de la réconciliation et de la justice doivent s’exécuter ensemble et au même rythme…

Au moment de la rédaction de cette « tribune libre de Diplomatie Sans Frontières », l’actualité en République de COTE D’IVOIRE est que : Monsieur Blé Goudé, le charismatique leader des patriotes, adeptes de la xénophobie, de la violence et de la terreur, est enfin en route vers « sa prison dorée de la CPI » à La Haye…

Chers amis, lecteurs et internautes : Et si, pour comprendre ce qui se passe, actuellement, en COTE D’IVOIRE, on révisait un peu une petite leçon de l’houphouétisme ?

En effet, Feu le Président Félix HOUPHOUET-BOIGNY, « Cerveau Politique de Premier Ordre » avait l’habitude d’affirmer que : « Entre l’injustice et le désordre, il faut toujours préférer et choisir l’injustice, car l’injustice peut se réparer plus tard, ce qui n’est jamais le cas du désordre.. »

Avec le départ de Blé Goudé à la CPI, et actuellement en République de COTE D’IVOIRE, nous sommes exactement à dix-huit(18) mois de la future élection présidentielle d’octobre 2015…

Et Son Excellence Monsieur Le Président de la République, Monsieur Alassane OUATTARA, anciennement unique Premier Ministre du Président Félix HOUPHOUET-BOIGNY,

Le Président OUATTARA dis-je, en digne Héritier du Père Fondateur et en admirable Successeur du Cerveau Politique de Premier Ordre, est en train d’enseigner aux ivoiriens, aux africains et au Monde entier, quelques leçons capitales importantes de l’houphouétisme : Lesquelles leçons sont elles-mêmes basées sur l’analyse des faits passés (lointains ou récents), l’analyse des causes de la crise postélectorale de 2010, l’analyse du pragmatisme présent ou les réalités du terrain en 2014, enfin et surtout, l’ambition du Président de la République et de son Gouvernement de « tuer dans l’œuf », toutes les velléités de planifications machiavéliques et sataniques de désordre, de violence, de guerre, et surtout de future crise mortelle postélectorale en 2015.

Ouf ! Chers amis lecteurs et internautes : Avez-vous compris quelque chose à cette leçon houphouétienne ci-dessus résumée ?

-Si oui, Bravo et félicitations à vous !

-sinon, ce n’est pas grave : Rappelons, schématisons et résumons, ensemble, l’Actualité en COTE D’IVOIRE :

Premièrement : Il y a les grands travaux et chantiers impressionnants du Président Alassane OUATTARA, en vue d’atteindre les horizons de l’émergence économique en 2020…

Deuxièmement : Il y a les travaux politiques de la réconciliation nationale, à plusieurs niveaux et dimensions :

-La Réconciliation Nationale au niveau de la Commission Dialogue-Vérité –Réconciliation(CDVR),

-La Réconciliation nationale  entre le Pouvoir et les Partis d’opposition,

-La réconciliation nationale entre « les partis alliés du RHDP », etc…

Troisièmement : Il y a les grands travaux de la Justice nationale et internationale (La CPI), en vue de lutter contre l’impunité et de faire réparations des droits aux nombreux milliers de victimes de la crise postélectorale de 2010.

En conclusion : Il est sage et intelligent de bien vouloir noter que, tous ces grands travaux et grands chantiers ci-dessus, schématisés et énumérés, doivent être exécutés ensemble, aux mêmes rythmes et aux mêmes cadences…

Fautes de quoi, des esprits malins profiteront pour replonger la COTE D’IVOIRE, notre beau Pays, dans de nouveaux désordres et leurs cortèges de morts !

En effet, les mêmes causes, produisant toujours les mêmes effets, il faut impérativement éviter que la République de COTE D’IVOIRE soit encore prise en otage par « les adeptes de la mort, de la violence, de la guerre, de l’ivoirité, du patriotisme xénophobe, violent et sanguinaire. »

Que Dieu bénisse la COTE D’IVOIRE et Son Vaillant Peuple qui ne demande que la Paix, l’Union, la Discipline et le Travail.

Bonne semaine à toutes et à tous.

Très fraternellement.

Djohn TANOH-NIAMKE, Diplomate, Ecrivain, Blogueur et Chroniqueur.

Fondateur des Sites et Blogs « Diplomatie Sans Frontières »

Auteur de plusieurs Essais Politiques, parmi lesquels :

1.   COTE D’IVOIRE : La guerre des imbéciles

2.   COTE D’IVOIRE : Cahier d’un Retour à la Case-Départ.

3.   COTE D’IVOIRE : Bulletin de Notes d’une Dictature avortée.

Mail : tanohniamke@yahoo.fr

Quelques Sites et Blogs :

http://leblogdetanohniamke.ivoire-blog.com/

http://diplomatiesansfrontieres.blog.tdg.ch/

http://diplomatiesansfrontieres.blogs.lalibre.be/