Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

21/03/2014

COTE D'IVOIRE: L'émergence, la Réconciliation et la Justice vont ensemble...

COTE D’IVOIRE :

Les travaux de l’émergence, de la réconciliation et de la justice doivent s’exécuter ensemble et au même rythme…

Au moment de la rédaction de cette « tribune libre de Diplomatie Sans Frontières », l’actualité en République de COTE D’IVOIRE est que : Monsieur Blé Goudé, le charismatique leader des patriotes, adeptes de la xénophobie, de la violence et de la terreur, est enfin en route vers « sa prison dorée de la CPI » à La Haye…

Chers amis, lecteurs et internautes : Et si, pour comprendre ce qui se passe, actuellement, en COTE D’IVOIRE, on révisait un peu une petite leçon de l’houphouétisme ?

En effet, Feu le Président Félix HOUPHOUET-BOIGNY, « Cerveau Politique de Premier Ordre » avait l’habitude d’affirmer que : « Entre l’injustice et le désordre, il faut toujours préférer et choisir l’injustice, car l’injustice peut se réparer plus tard, ce qui n’est jamais le cas du désordre.. »

Avec le départ de Blé Goudé à la CPI, et actuellement en République de COTE D’IVOIRE, nous sommes exactement à dix-huit(18) mois de la future élection présidentielle d’octobre 2015…

Et Son Excellence Monsieur Le Président de la République, Monsieur Alassane OUATTARA, anciennement unique Premier Ministre du Président Félix HOUPHOUET-BOIGNY,

Le Président OUATTARA dis-je, en digne Héritier du Père Fondateur et en admirable Successeur du Cerveau Politique de Premier Ordre, est en train d’enseigner aux ivoiriens, aux africains et au Monde entier, quelques leçons capitales importantes de l’houphouétisme : Lesquelles leçons sont elles-mêmes basées sur l’analyse des faits passés (lointains ou récents), l’analyse des causes de la crise postélectorale de 2010, l’analyse du pragmatisme présent ou les réalités du terrain en 2014, enfin et surtout, l’ambition du Président de la République et de son Gouvernement de « tuer dans l’œuf », toutes les velléités de planifications machiavéliques et sataniques de désordre, de violence, de guerre, et surtout de future crise mortelle postélectorale en 2015.

Ouf ! Chers amis lecteurs et internautes : Avez-vous compris quelque chose à cette leçon houphouétienne ci-dessus résumée ?

-Si oui, Bravo et félicitations à vous !

-sinon, ce n’est pas grave : Rappelons, schématisons et résumons, ensemble, l’Actualité en COTE D’IVOIRE :

Premièrement : Il y a les grands travaux et chantiers impressionnants du Président Alassane OUATTARA, en vue d’atteindre les horizons de l’émergence économique en 2020…

Deuxièmement : Il y a les travaux politiques de la réconciliation nationale, à plusieurs niveaux et dimensions :

-La Réconciliation Nationale au niveau de la Commission Dialogue-Vérité –Réconciliation(CDVR),

-La Réconciliation nationale  entre le Pouvoir et les Partis d’opposition,

-La réconciliation nationale entre « les partis alliés du RHDP », etc…

Troisièmement : Il y a les grands travaux de la Justice nationale et internationale (La CPI), en vue de lutter contre l’impunité et de faire réparations des droits aux nombreux milliers de victimes de la crise postélectorale de 2010.

En conclusion : Il est sage et intelligent de bien vouloir noter que, tous ces grands travaux et grands chantiers ci-dessus, schématisés et énumérés, doivent être exécutés ensemble, aux mêmes rythmes et aux mêmes cadences…

Fautes de quoi, des esprits malins profiteront pour replonger la COTE D’IVOIRE, notre beau Pays, dans de nouveaux désordres et leurs cortèges de morts !

En effet, les mêmes causes, produisant toujours les mêmes effets, il faut impérativement éviter que la République de COTE D’IVOIRE soit encore prise en otage par « les adeptes de la mort, de la violence, de la guerre, de l’ivoirité, du patriotisme xénophobe, violent et sanguinaire. »

Que Dieu bénisse la COTE D’IVOIRE et Son Vaillant Peuple qui ne demande que la Paix, l’Union, la Discipline et le Travail.

Bonne semaine à toutes et à tous.

Très fraternellement.

Djohn TANOH-NIAMKE, Diplomate, Ecrivain, Blogueur et Chroniqueur.

Fondateur des Sites et Blogs « Diplomatie Sans Frontières »

Auteur de plusieurs Essais Politiques, parmi lesquels :

1.   COTE D’IVOIRE : La guerre des imbéciles

2.   COTE D’IVOIRE : Cahier d’un Retour à la Case-Départ.

3.   COTE D’IVOIRE : Bulletin de Notes d’une Dictature avortée.

Mail : tanohniamke@yahoo.fr

Quelques Sites et Blogs :

http://leblogdetanohniamke.ivoire-blog.com/

http://diplomatiesansfrontieres.blog.tdg.ch/

http://diplomatiesansfrontieres.blogs.lalibre.be/

 

 

 

01/03/2014

COTE D'IVOIRE: ADO ne mourra pas, il vivra pour développer la COTE D'IVOIRE

COTE D’IVOIRE : Alassane OUATTARA ne mourra pas, il vivra pour développer la COTE D’IVOIRE.

Naguère, peuple hospitalier, peuple d’amour et de paix, les ivoiriens seraient-ils, tous et toutes, devenus un peuple méchant, un peuple vampire et sans cœur ?

Au fait, à quand la mort de tous ces ivoiriens, imposteurs et colporteurs de fausses rumeurs ?

Pourquoi, subitement, les ivoiriens auraient-ils eu un cœur de pierre pour souhaiter la mort de leur propre Président de la République ?

Ou est passé ce cœur de chair et rempli d’Amour, si cher au Président Félix HOUPHOUET-BOIGNY ?

Que dire d’autres pour confondre, tous ces vautours, ces éperviers, vampires, autres oiseaux de mauvaises augures et de mauvaises races, imposteurs et colporteurs de haine, de venin, d’hypocrisie, de jalousie et de fausses rumeurs en COTE D’IVOIRE ?

Chers Amis Lecteurs et Internautes, dans cette tribune libre hebdomadaire de « Diplomatie Sans Frontières »,

Je bénis le Très Saint et Puissant NOM de DIEU, et je Lui rends infiniment grâce, d’avoir guéri et rétabli le Président de la République de COTE D’IVOIRE, Son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA, à qui je renouvelle l’expression de mon soutien et de mon admiration pour son brillant bilan économique, en si peu de temps, réalisé en vue de l’émergence de notre Pays.

Que l’ivoirien ou l’ivoirienne qui pense qu’il est immortel, continue de souhaiter la mort des autres en général et celle du Président de la République en particulier !

Dieu Notre Père qui est Amour, n’est-il pas aussi, le DIEU de vengeance ?

Malgré « sa maladie », j’affirme haut et fort que le Président Alassane OUATTARA doit encore présider, diriger et gouverner la COTE D’IVOIRE : Pour le développement de notre pays à l’horizon 2020, il est le meilleur candidat en 2015.

Ne sommes-nous pas, tous et toutes, « des malades ambulants ? »

En conclusion, je prie ardemment et je souhaite, à mon modeste niveau, que le Président Alassane OUATTARA vive encore longtemps pour développer la COTE D’IVOIRE…

Tout le reste n’est que de la politique politicienne, partisane vaine et stérile, qui nous maintient dans la pauvreté et la misère !

En fauteuil roulant ou en chaise roulante, sur des brancards ou pas, ADO est le meilleur pour développer la COTE D’IVOIRE….

Le vaillant peuple de la République de COTE D’IVOIRE, premier producteur mondial de cacao et pays riche, veut ici et maintenant le développement économique avec ADO, l’Homme qu’il faut, à la place qu’il faut !

Très bon retour au Pays à Son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA, Président de la République de COTE D’IVOIRE.

Très bonne semaine à tous et à toutes.

Djohn TANOH NIAMKE

Diplomate, Ecrivain, Blogueur et Chroniqueur

Fondateur et Administrateur des sites et blogs « Diplomatie Sans Frontières,

Auteur des Essais politiques :

1-COTE D’IVOIRE : La guerre des imbéciles,

2-COTE D’IVOIRE, Cahier d’un retour à la case-départ,

3-COTE D’IVOIRE : Bulletin de Notes d’une Dictature avortée.

Mail : tanohniamke@yahoo.fr

 

 

 

 

 

21/02/2014

COTE D'IVOIRE: Que chaque ivoirien fasse sa part de sacrifices nationaux...

COTE D’IVOIRE : Que chaque ivoirien fasse sa part de sacrifices nationaux….

En guise d’introduction à cette tribune libre de « Diplomatie Sans Frontières », permettez-moi chers amis lecteurs et internautes de m’acquitter de quelques devoirs citoyens :

Premièrement : Je renouvelle mes encouragements et mes soutiens à Son Excellence Monsieur le Président de la République de COTE D’IVOIRE, Monsieur Alassane OUATTARA, à qui j’adresse, également, mes meilleurs vœux de prompts rétablissements.

Deuxièmement : A mon modeste niveau, pour mes nombreuses publications, mes contributions et pour ma « Diplomatie Sans Frontières, je suis très heureux, cette semaine,  d’avoir reçu les félicitations et les encouragements de deux hautes personnalités ivoiriennes : Il s’agit d’un ancien Ministre et d’un Ambassadeur, tous les deux, des lecteurs attentifs et assidus (d’après eux-mêmes) de mes humbles réflexions et chroniques au sujet de la COTE D’IVOIRE…

1-Mon Ami, l’Ancien Ministre m’a dit presque ceci : Cher Frère, bravo et félicitations pour « ta part de sacrifices nationaux à travers tes nombreux appels à l’union, au rassemblement et au travail…Il a ajouté qu’il est temps que mes efforts soient récompensés…  »

2-Mon Ami l’Ambassadeur, a quant à lui, manifester sa soif et son désir de lire encore de nouvelles publications de ma modeste part…

3-Que ce soit l’un ou l’autre, je suis heureux et satisfait, d’apprendre et de savoir que, « des ivoiriens d’en haut, d’en haut », et certainement « des ivoiriens d’en bas, d’en bas », apprécient mon courage, mon audace et mes talents en vue d’assumer ma part de sacrifices nationaux pour la paix et l’émergence de la COTE D’IVOIRE…

4-Je sais également que j’ai beaucoup d’ennemis, pour qui, je prie que Dieu s’en occupe et charge…

A présent et si on réfléchissait, ensemble, sur le thème de cette tribune libre ?

Combien sont-ils, les citoyens ivoiriens en général, et les politiciens en particulier, savent-ils que la COTE D’IVOIRE, récemment sortie de la crise postélectorale et rapidement en route vers l’émergence économique, la COTE D’IVOIRE, dis-je, est-elle encore fragile comme un œuf ou un bijou de grande valeur ?

Selon moi, le vaillant peuple ivoirien, doit surveiller de très près, les journalistes et les politiciens pyromanes qui veulent encore troubler notre sommeil et notre beau pays, à cause de leurs ambitions partisanes, tribales et politiques : Que chaque ivoirien fasse, avec modestie, humilité, modération et pondération, sa part de sacrifices nationaux en vue de favoriser la paix et l’émergence économique de la COTE D’IVOIRE.

Tout le reste n’est que détails, et vanité des vanités !

Qui a dit que dans un Pays, tous les Politiciens peuvent être Président de la République ?

N’est-ce pas Dieu qui donne le Pouvoir ?

Djohn TANOH-NIAMKE

-Diplomate, Ecrivain, Chroniqueur et Blogueur

-Ancien Membre du Bureau National du MEECI,

-Ancien Membre de la JPDCI-RDA,

-Ancien Président de l’AEEI (Association des Elèves et Etudiants de l’Indénié-Département d’Abengourou)

-Militant de base du RDR.

Fondateur et Administrateur des Sites et Blogs « Diplomatie Sans Frontières ».

Mail : tanohniamke@yahoo.fr