Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

07/12/2014

COTE D'IVOIRE: Procédure d'acquisition de la Carte Canaan 2020

COTE D’IVOIRE : Les Cartes Canaan 2020 s’achètent et se payent uniquement dans les Banques et dans les Etablissements financiers.

Pour des raisons de sécurité, de crédibilité, de fiabilité,

Et en vue de lutter contre les faussaires, les fraudeurs et les escrocs : Les Cartes Canaan 2020 s’achètent et se payent uniquement dans les Banques et dans les Etablissements financiers et uniquement en COTE D’IVOIRE.

En effet, l’ONG CORECI et ses partenaires portent à la connaissance des ivoiriens et des consommateurs de COTE D’IVOIRE, les informations et les procédures suivantes, pour l’achat et l’acquisition de la Carte Canaan 2020, la Carte de l’Emergence et de la Prospérité en 2020 :

Premièrement : Les paiements des frais d’achat de la Carte Canaan 2020, auront lieu, et se dérouleront, uniquement en COTE D’IVOIRE, dans des Banques partenaires et des Etablissements financiers partenaires, dont la liste sera publiée, à partir de cette semaine, et au fur et à mesure.

 

Deuxièmement :

Pour respecter notre concept et notre label « de modernité, d’innovation, d’émergence, de changements des habitudes et des mentalités », les procédures d’acquisition et d’utilisation de la Carte Canaan 2020 sont ultramodernes, et elles sont celles de « l’ère des nouvelles technologies de l’information et de la communication. »

En un mot comme en mille, Nous facilitons la vie de nos membres et de nos adhérents qui n’ont pas besoin de fournir trop d’efforts mécaniques pour acheter leur Carte Canaan 2020.

En d’autres termes, l’acquisition de la Carte Canaan 2020 est sécurisée, fiabilisée, mais pas compliquée !

Il suffit simplement de suivre et de mettre en pratique nos trois instructions ci-dessous :

Voici la procédure très simplifiée, sécurisée et fiabilisée (En trois étapes) pour acheter, payer et posséder votre Carte Canaan 2020 :

Etape A : Uniquement en COTE D’IVOIRE, Seul ou en Groupe Associatif, Vous allez dans une Banque ou un dans un Etablissement financier pour payer les frais d’achat de la Carte Canaan 2020 : La liste des Banques et des Etablissements financiers vous sera communiquée.

Remarque importante : Il y a trois(03) types de Cartes Canaan 2020, au choix et en fonction des prestations.

Ce sont :

1.  La Carte Canaan Bronze qui coute 5.000 FCFA

2.  La Carte Canaan Argent qui coute 15.000 FCFA

3.  La Carte Canaan Or qui coute 30.000 FCFA

 

Etape B : Vous constituez votre dossier électronique, uniquement avec les trois(03) pièces suivantes :

1.  Votre copie de votre paiement bancaire des frais de la Carte Canaan choisie,

2.   Votre photocopie de votre Carte Nationale d’identité (CNI, Attestation d’identité, Permis de Conduire, Passeport)

3.   Votre Photo d’identité couleur/Fonds Blanc

Très important : Vous n’avez pas besoin de vous déplacer : Vous scannez simplement vos trois pièces ci-dessus, et vous nous les envoyer, électroniquement, à l’une uniquement et seulement une,  de nos adresses mails suivantes :

lacoreci@gmail.com

tanohniamke@gmail.com

tanohniamke@yahoo.fr

tanohdjohn@yahoo.fr

 

Etape C : A la réception de votre Dossier et après vérifications bancaires, nous confectionnons votre Carte Canaan 2020 sécurisée, informatisée et à Code Barre…

Ensuite et enfin : Nous vous donnons un rendez-vous pour son retrait.

 

Conclusion :

A l’ère de la mondialisation, de l’émergence et des nouvelles technologies et en République de COTE D’IVOIRE, les comportements, les mentalités, les produits et les prestations doivent changer et épouser l’ère des facilités de la vie…

La Carte Canaan 2020 s’inscrit comme une  pionnière dans ce contexte en COTE D’IVOIRE…

Alors très vite, rejoignez-nous !

Achetez vite votre Carte Canaan 2020 !

N’oubliez pas que : C’est Nous, tous ensemble, qui devons construire aujourd’hui, la COTE D’IVOIRE de demain…

Djohn TANOH-NIAMKE

Initiateur et Promoteur de la Carte Canaan 2020,

 

La Carte de l’Emergence et de la Prospérité en 2020.

05/12/2014

COTE D'IVOIRE: Ma Lettre Ouverte au Président de la République

COTE D’IVOIRE : Ma Lettre ouverte à Son Excellence Monsieur Alassane  Ouattara, Président de la République.

Objet : Excellence Monsieur Le Président, Dites à vos Ambassadeurs et Ministres « gbagbo¨istes et ivoiritaires » de me laisser tranquille, car je suis modestement, l’un de vos soutiens, et je mérite promotion, considération et respect…

Monsieur le Président de la République,

Trop d’injustice et d’humiliation, c’est trop !

Excellence Monsieur Le Président, Dites à vos Ambassadeurs et Ministres « gbagbo¨istes et ivoiritaires » de me laisser tranquille, car je suis modestement, l’un de vos soutiens, et je mérite promotion, considération et respect…

Qu’ils se tiennent également, loin de moi et tranquilles, sinon le linge sale de la diplomatie ivoirienne risque de se laver sur la place publique…

De quoi s’agit-il dans cette Chronique ?

-Excellence Monsieur le Président la République,

-Chers Internautes, Amis et Frères ivoiriens et vous d’Ailleurs,

-Vous Tous et toutes, Lecteurs et Lectrices de « Ma Diplomatie Sans Frontières » qui dérange tant les fossoyeurs de la République de COTE D’IVOIRE :

Ici et maintenant, il s’agit  d’avertir, de dénoncer, avec forte véhémence et vive énergie, la forfaiture, l’imposture, les faux complots et les guerres des imbéciles gbagboistes et ivoiritaires, encore si nombreux et tapis dans l’ombre des institutions étatiques et dans la diplomatie ivoirienne…

En effet et en réalité, militairement et politiquement parlant, on peut affirmer, sans se tromper que l’Ancien Président Laurent GBAGBO a été seulement vaincu, uniquement sur les deux points sus visés.

Cependant et actuellement, sous nos yeux et pendant le règne et le premier mandat présidentiel  du Président Alassane Ouattara : On peut également affirmer, sans se tromper que, les adeptes et partisans, gbagboistes et autres ivoiritaires, contrôlent bel et bien, presque toute la diplomatie ivoirienne, ainsi que d’autres importants secteurs d’activités publiques…

C’est ainsi que, par camouflage, par ruse, par dissimulation, par diffamation et autres stratégies machiavéliques et ténébreuses, ces dits artisans, courtisans, partisans et adeptes de Laurent GBAGBO, attaquent et règlent leurs comptes à des Soutiens du Président de la République…

Excellence Monsieur Le Président de la République : Selon moi, l’heure est arrivée pour que vous sachiez la vérité au sujet de ma vie et de ma carrière diplomatique, volontairement bloquées et prises en otages par vos ennemis qui n’apprécient guère, mon audace et mon activisme diplomatique et politique, à vous soutenir, bec et ongle !

-Question : De quoi s’agit-il dans ma carrière diplomatique ?

-Réponse : Il est de coutume et d’usage diplomatiques, dans toutes les diplomaties mondiales, africaines et ivoiriennes que :

Quand un Diplomate, à titre normal ou à titre exceptionnel, a déjà occupé et exercé de hautes fonctions de Cabinet Ministériel telles que Conseiller Technique et Autres, il est de coutume et d’usage dis-je, que ledit Diplomate soit, par courtoisie et automatiquement, reclassé et recasé, dans une autre fonction, avec rang, avantages et privilèges d’Ambassadeur…

A titres d’exemples précis et au plan militaire : Par courtoisie et par respect pour notre Armée, tous les Anciens « COM-ZONES » n’ont-ils pas été tous reclassés Commandants, puis Lieutenant-colonels ?

A-t-on tenu compte de leurs comportements, de leurs dossiers administratifs, de leurs passés, de leurs diplômes, grades et fonctions antérieures ?

Un Autre exemple dans la récente histoire ivoirienne : Quels sont les Diplômes, quelles sont les fonctions administratives et officielles et antérieures, de Monsieur Blé Goudé, nommé Ministre de la Jeunesse et de l’Emploi par son Mentor L’Ancien Président Laurent GBAGBO ?

Excellence Monsieur Le Président de la République : Que les Ambassadeurs et Ministres, « gbagbo¨istes et ivoiritaires »  me laissent tranquille, car je suis, humblement et  modestement, l’un de vos soutiens, et je mérite promotion, considération et respect…Comme les Autres…

Enfin, et pour revenir à man cas personnel : toute la COTE D’IVOIRE sait que j’ai été, respectivement et successivement, diplomate ivoirien au Brésil, en Israël, en République de Corée, en France. J’ai également travaillé dans plusieurs Cabinets Ministériels au Conseil de l’Entente, au Ministère des PTT et à la Culture : Mieux, j’ai déjà exercé les fonctions de Conseiller Technique de Cabinet Ministériel et à ce dernier titre, je mérite bel et bien d’être nommé Ambassadeur ou dans toute autre Fonction équivalente…

D’où vient-il que je sois rétrogradé, Chancelier et Chargé d’études, fonction que j’ai dépassée depuis 25 ans !

Un adage populaire affirme que : Quand on veut tuer son chien, on l’accuse de rage…

Excellence Monsieur Le Président de la République : Voici la vérité et la réalité au sujet de ma carrière diplomatique ; tous les autres faux rapports pour me salir et qui vous parviennent, ne sont que des règlements de comptes des aigris gbagboistes et ivoiritaires, qui eux-mêmes, ne sont pas sans péchés et ne sont pas non plus, aussi blancs que la neige !

 Excellence Monsieur Le Président de la République, je ne peux plus supporter cette injustice, cette imposture et cette forfaiture…

Par respect et par courtoisie, je m’arrête ici et maintenant, sinon je risque d’étaler, sur la place publique, leurs chantages honteux, leurs intrigues et complots machiavéliques, dignes de vrais démons et des puissances des ténèbres !

Que Dieu vous bénisse, au-delà de vos prières, afin de diriger et de développer notre Pays, la République de COTE D’IVOIRE, Nation riche et prospère qui mérite d’être une Puissance économique, comme les Autres vrais Pays Emergents.

Très Haute et Paternelle Considération.

Djohn TANOH-NIAMKE, Diplomate, Ecrivain, Blogueur et Chroniqueur

Précédemment :

Conseiller Technique de Cabinet Ministériel, Chargé de la Coopération, de la Culture et de la Francophonie.

Auteur de Plusieurs Essais Politiques, parmi lesquels :

1.     COTE D’IVOIRE : La guerre des imbéciles

2.     COTE D’IVOIRE : Cahier d’un Retour à la Case-Départ

3.     COTE D’IVOIRE : Bulletin de Notes d’une Dictature avortée.

Mail : tanohniamke@yahoo.fr

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                                                        

 

 

 

03/12/2014

De la Francophonie économique à l'éco diplomatie africaine avec de la sauce graine

Chronique : De l’éco diplomatie africaine avec la sauce graine, à la Francophonie économique.

Le récent sommet des Chefs d’Etats et de Gouvernements de la Francophonie a été sanctionné par des décisions et des déclarations importantes…

Attention ! Dans cette chronique, ce n’est pas dans ma bouche que vous allez manger vos piments !

En d’autres termes, chers amis lecteurs et internautes, je vous invite à faire, vous-mêmes, vos recherches sur ce sujet, car moi j’ai d’autres chats à fouetter et n’attendez pas de moi des secrets ou des miracles…

En termes de secrets et de bonnes nouvelles, je vous prie de noter avec moi que : Comme le Saint-Esprit qui a quatre dimensions, la francophonie également, est maintenant à quatre dimensions…

Tout ça, c’est trop compliqué pour les non initiés et les non baptisés à l’onction divine du feu du Saint-Esprit !

Alors, revenons à nos moutons, à la diplomatie sans frontières, pour rapidement traiter le thème de cette chronique, à savoir :

De l’éco diplomatie africaine avec la sauce graine, à la Francophonie économique…

Naguère, espace culturel et tribune politique, la Francophonie vient d’acquérir ses Lettres de Noblesse, en ajoutant deux autres dimensions importantes, à savoir :

-La dimension du Genre avec la désignation d’une Dame pour remplacer le Président ABDOU DIOUF ;

-Et la dimension de Forum économique organisé à DAKAR.

Toutes ces nouveautés constituent de très bonnes nouvelles pour nous les francophones et les francophiles : Ce sont des innovations historiques et de grandes portées internationales…

Il est à observer et à noter que ces faits sont des leçons données au Monde entier en général, et à l’Afrique en particulier…

Au fait, y-a-t-il, une diplomatie africaine et une éco diplomatie africaine ?

Je prendrai deux exemples récents pour répondre par la négation, que mille fois non !

-Premier exemple : Tout récemment à Cotonou au Bénin : L’Afrique de l’Ouest a perdu le prestigieux poste de Directeur-Région-Afrique de l’OMS, car presque chaque Pays de l’Espace CEDEAO avait présenté son propre candidat national !

Drôle de manière de faire de la Diplomatie africaine !

Vous voulez savoir le résultat et le score de l’Afrique de l’Ouest ?

Echec total et zéro pointé sur cinquante !

-Deuxième exemple : Il y a seulement quelques jours à DAKAR au SENEGAL, l’Afrique entière a présenté quatre candidats contre la Canadienne Madame JEAN MICHAEL…

Ici encore, Vous voulez savoir le résultat et le score de l’Afrique de toute l’Afrique ?

Hé bien : Echec total et zéro pointé sur Cent!

Avec ma Diplomatie Sans Frontières, j’affirme haut et fort que la Diplomatie africaine et l’éco diplomatie africaine sont véritablement en danger de mort !

Méfions-nous des mélanges de nuances, de genres et de sauces graine pimentées !

Au fait, c’est quoi l’éco diplomatie africaine ?

Est-ce l’atterrissage forcé et politique des soit disant meilleurs économistes à la tête des Diplomaties africaines, avec leurs nombreux cortèges de copinages et de concussions ?

Ou bien : Est-ce la reconversion économique et intelligente des Diplomates africains de carrière ?

 Dans mon propre pays, la République de COTE D’IVOIRE, une expression populaire affirme que : Cabri mort n’a plus peur de couteaux !

Moi Djohn TANOH-NIAMKE, mort ou vivant, je dirai la vérité, rien que la vérité, qui rougit les yeux, sans jamais les casser !

Personne ne peut me tuer, ni tuer mes talents de Diplomate, de Blogueur et de Chroniqueur…

Etre un bon et un grand diplomate, est une affaire de talents, de charisme et de noblesse : Ce n’est, ni une affaire de famille politique et  ni une affaire de diplôme…

Les puissances des ténèbres ne continueront pas, encore longtemps, de dominer et de maltraiter les élus de Dieu…

Encore un peu de temps, et la Vérité triomphera du Mensonge, car je vois déjà, l’épée de l’Ange de l’Eternel combattre pour la victoire des orphelins.

La Diplomatie africaine et l’éco diplomatie africaine ne resteront pas l’otage des ténèbres….

Djohn TANOH-NIAMKE, Diplomate, Ecrivain, Blogueur et Chroniqueur.