Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

09/04/2011

COTE D'IVOIRE: GBAGBO a déjà refusé toutes les offres et propositions honorables...

 Chers Frères et Soeurs,

Depuis 1990, Date du retour du multipartisme, la Construction et le Développement de notre Pays, ont été oubliés au profit de vos agoras, parlements populaires de rue, de la fesci, des milices et des ambitions personnelles d'enrichissements rapides et injustifiés...

Je me permets, en tant que Votre Grand Frère, de vous faire noter que, dans tous les Pays sérieux du Monde, C'est le Travail, rien que le Travail par l'éclosion des Talents des Jeunes, Filles et Garçons, qui constitue et fonde les Progrès et le Développement.....

En un mot, comme en mille, après 21 ans de fesci, de milices, de patriotismes alimentaires, l'Heure est venue pour Toute la Jeunesse Pro-GBAGBO et de Celle de Toute la COTE D'IVOIRE, d'attendre la Commission Vérité, Réconciliation et Pardon, pour dialoguer, faire les Bilans de nos Actions, etc....

En attendant certainement de vous retrouver à ce Prochain Grand Rendez-Vous de l'Histoire de la COTE D'IVOIRE, je vous prie de noter mes Points de Vue suivants:

1-Concernant l'élection présidentielle du 28 novembre 2010: C'est la Vérité que le Seul Vainqueur est le Président Alassane Dramane OUATTARA qui a gagné avec plus de 54% des Voix du Suffrage exprimé de Tous les Ivoiriens....

2- Je Vous fais noter que, pour que le Président GBAGBO puisse avoir seulement 51%, Le Maudit Conseil Constitutionnel de Monsieur YAO N'DRE, Source et Responsable de la  Crise Postélectorale qui a causé la Mort de plus de 2000 Personnes,

Cet Organe-là,  dis-je, a du exclure, près de 600.000 Votants de Monsieur OUATTARA,   tous et toutes ensemble,  de plus de Sept Provinces du Nord et du Centre....Voici le Viol, le Vol et le Hold-up électoral, mondialement su et dénoncé...

Quelles Honte, Humiliation et Malédiction !!!

Je Vous épargne des Autres Arguments qui fondent ce Hold-up électoral du Siècle....

Et je Vous prie d'accepter, d'admettre, de soutenir la Vérité des Urnes  qui est la Vraie et Seule Démocratie.....

Le Peuple Souverain de COTE D'IVOIRE a élu Monsieur OUATTARA comme Président de la République de COTE D'IVOIRE, Et le Conseil Constitutionnel, YAO Ndré et Consorts, ne sont pas le Peuple Souverain de COTE D'IVOIRE!

D'ailleurs, Le Tribunal de l'Histoire et Celui des Hommes, les jugera certainement mieux que Moi....

3- En Conclusion, Selon Moi, Nous devons toutes et tous, mettre fin:

- A la Politique politicienne stérile du mensonge...

-A la Culture de la Médiocrité et de la Tricherie...

-A la Culture de la Rébellion, du Patriotisme violent et sanguinaire...Etc,...

Selon moi, l'Heure est venue de tourner la Page de 21 ans de violence politique, syndicale, de paresse, de désordre et de crimes de tous ordres...

Ici et maintenant, Toutes et Tous, Y compris la Jeunesse ivoirienne, Nous devons Nous donner les Mains pour, Ensemble, Travailler, Construire et Développer Notre Beau et Prospère Pays....

Il n'y a pas de Malheur, ni de Honte pour le Président GBAGBO, d'accepter son Auguste Statut d'Ancien Président de la République.....

A-t-on besoin de bruler la COTE D'IVOIRE pour GBAGBO et pour Ses Seuls Partisans ???

Cessez et Refusez d'être des Robots et  des Instruments de Monsieur GBAGBO pour Sa Dictature sanguinaire....

Pensez à Vous, à Vos Familles, à la COTE D'IVOIRE et au Monde entier....

Cessez de jouer "Les Fous du Roi GBAGBO..."

Très Fraternellement.

TANOH NIAMKE, Diplomate, Ecrivain, Blogueur et Chroniqueur.

Fondateur et Administrateur de:

Diplomatie Sans Frontières,

Ivoiriens Sans Frontières.

http://tanohniamke.net

http://tanohniamke.wordpress.com

 

COTE D'IVOIRE: Mon Appel de Paix et de Fraternité aux Pro-GBAGBO...

 

 Chers Frères et Soeurs,

Depuis 1990, Date du retour du multipartisme, la Construction et le Développement de notre Pays, ont été oubliés au profit de vos agoras, parlements populaires de rue, de la fesci, des milices et des ambitions personnelles d'enrichissements rapides et injustifiés...

Je me permets, en tant que Votre Grand Frère, de vous faire noter que, dans tous les Pays sérieux du Monde, C'est le Travail, rien que le Travail par l'éclosion des Talents des Jeunes, Filles et Garçons, qui constitue et fonde les Progrès et le Développement.....

En un mot, comme en mille, après 21 ans de fesci, de milices, de patriotismes alimentaires, l'Heure est venue pour Toute la Jeunesse Pro-GBAGBO et de Celle de Toute la COTE D'IVOIRE, d'attendre la Commission Vérité, Réconciliation et Pardon, pour dialoguer, faire les Bilans de nos Actions, etc....

En attendant certainement de vous retrouver à ce Prochain Grand Rendez-Vous de l'Histoire de la COTE D'IVOIRE, je vous prie de noter mes Points de Vue suivants:

1-Concernant l'élection présidentielle du 28 novembre 2010: C'est la Vérité que le Seul Vainqueur est le Président Alassane Dramane OUATTARA qui a gagné avec plus de 54% des Voix du Suffrage exprimé de Tous les Ivoiriens....

2- Je Vous fais noter que, pour que le Président GBAGBO puisse avoir seulement 51%, Le Maudit Conseil Constitutionnel de Monsieur YAO N'DRE, Source et Responsable de la  Crise Postélectorale qui a causé la Mort de plus de 2000 Personnes,

Cet Organe-là,  dis-je, a du exclure, près de 600.000 Votants de Monsieur OUATTARA,   tous et toutes ensemble,  de plus de Sept Provinces du Nord et du Centre....Voici le Viol, le Vol et le Hold-up électoral, mondialement su et dénoncé...

Quelles Honte, Humiliation et Malédiction !!!

Je Vous épargne des Autres Arguments qui fondent ce Hold-up électoral du Siècle....

Et je Vous prie d'accepter, d'admettre, de soutenir la Vérité des Urnes  qui est la Vraie et Seule Démocratie.....

Le Peuple Souverain de COTE D'IVOIRE a élu Monsieur OUATTARA comme Président de la République de COTE D'IVOIRE, Et le Conseil Constitutionnel, YAO Ndré et Consorts, ne sont pas le Peuple Souverain de COTE D'IVOIRE!

D'ailleurs, Le Tribunal de l'Histoire et Celui des Hommes, les jugera certainement mieux que Moi....

3- En Conclusion, Selon Moi, Nous devons toutes et tous, mettre fin:

- A la Politique politicienne stérile du mensonge...

-A la Culture de la Médiocrité et de la Tricherie...

-A la Culture de la Rébellion, du Patriotisme violent et sanguinaire...Etc,...

Selon moi, l'Heure est venue de tourner la Page de 21 ans de violence politique, syndicale, de paresse, de désordre et de crimes de tous ordres...

Ici et maintenant, Toutes et Tous, Y compris la Jeunesse ivoirienne, Nous devons Nous donner les Mains pour, Ensemble, Travailler, Construire et Développer Notre Beau et Prospère Pays....

Il n'y a pas de Malheur, ni de Honte pour le Président GBAGBO, d'accepter son Auguste Statut d'Ancien Président de la République.....

A-t-on besoin de bruler la COTE D'IVOIRE pour GBAGBO et pour Ses Seuls Partisans ???

Cessez et Refusez d'être des Robots et  des Instruments de Monsieur GBAGBO pour Sa Dictature sanguinaire....

Pensez à Vous, à Vos Familles, à la COTE D'IVOIRE et au Monde entier....

Cessez de jouer "Les Fous du Roi GBAGBO..."

Très Fraternellement.

TANOH NIAMKE, Diplomate, Ecrivain, Blogueur et Chroniqueur.

Fondateur et Administrateur de:

Diplomatie Sans Frontières,

Ivoiriens Sans Frontières.

http://tanohniamke.net

http://tanohniamke.wordpress.com

 

29/03/2011

Chronique politique: COTE D'IOIRE, GBAGBO sera emporté par l'Opération Assaut Final Militaire...

Chronique Politique : COTE D’IVOIRE, GBAGBO sera emporté par «  l’opération assaut final militaire pour la restauration de la Paix et de la démocratie… »

La Grande Histoire mondiale retiendra, très longtemps, la parenthèse sanguinaire, humiliante et honteuse que constitue le règne du Président Laurent GBAGBO, quatrième Chef d’Etat de la République de COTE D’IVOIRE :

En effet et pour un  rappel sommaire : Depuis le retour du multipartisme politique en 1990 dans ce Pays, un certain professeur agrégé d’histoire, Monsieur Laurent GBAGBO et son épouse Madame Simone EHIVET, également universitaire de même métier que son époux, ce couple infernal de syndicalistes reconvertis à la politique, n’a cessé de troubler l’ordre public, la paix et la démocratie,  le sommeil des ivoiriens et particulièrement,  la sérénité du Père Fondateur de la COTE D’IVOIRE moderne et modèle, à savoir Félix HOUPHOUET-BOIGNY…

Laurent et Simone GBAGBO, ce sont, comme, deux éléphants dans une galerie de porcelaine…

Après le décès du « Vieux Sage et Bélier de Yamoussoukro », le reste n’était qu’un jeu d’enfants pour ces deux syndicalistes et politiciens sus visés, ( en instrumentalisant les héritiers d’Houphouët-Boigny et son héritage), avec les concours et les participations actives,  de leurs Adeptes illuminés des Fronts patriotiques, populistes, populaires, composés d’universitaires, d’intellectuels, de syndicalistes, d’étudiants, de chômeurs, de miliciens, de chiens de guerre, toutes et tous, extrémistes, tribalistes, xénophobes et adeptes du dieu argent, du matérialisme,  des jouissances charnelles, etc.…

Avec eux, c’est la politique des nègres,  c'est-à-dire : « Manger, boire, se rassasier, roter, jouir et dormir…Sans aucun développement économique !  »,

Sans aucune matérialisation ni réalisation de la vision économique…

Je vous épargne les détails de leurs nombreuses intrigues politiques pour la conquête et l’exercice du Pouvoir Suprême ivoirien, pour vous faire, seulement en une seule phrase, le bilan condensé de leur règne de dix années:

D’octobre 2000 jusqu’à ce jour fatidique du 28 novembre 2010 , date du  second tour de l’élection présidentielle qui l’a chassé du Pouvoir qu’il usurpe encore (soient dix longues années de règne), Laurent GBAGBO et les Siens, après avoir géré plus de vingt mille(20.000)milliards de francs CFA, n’ont aucun bilan économique et social à présenter au vaillant peuple de COTE D’IVOIRE : tout ce magot a été dilapidé,  pillé, volé et distribué entre eux, leurs parents, amis et courtisans, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du Pays !

Voici la principale raison de la      défaite et de l’échec de Laurent GBAGBO et des Siens qui, au lieu de tirer humblement, sagement, dignement,  les leçons de cette cuisante et honteuse calamité politico-économico-sociale, usent et agissent par la force,  pour l’installation d’une dictature, d’un régime de hold-up électoral, de terreur, de violence et de mort….

Voici exactement quatre mois (décembre 2010, Janvier, Février et Mars 2011) que Laurent GBAGBO et les Siens, honteusement battus, refusent de céder pacifiquement le Pouvoir Suprême au Valeureux Vainqueur, Alassane Dramane OUATTARA et à ses Alliés Houphouétistes et Autres….

En un mot comme en mille, depuis quatre mois, la COTE D’IVOIRE et ses Habitants sont les Otages de GBAGBO et de ses Adeptes illuminés qui ont décidé de « nationaliser, ivoiriser et tropicaliser la démocratie ! » Quelle utopie…

Diantre ! Sur qui,  ou sur quoi, GBAGBO et les Siens, comptent-ils, pour défier la COTE D’IVOIRE, l’AFRIQUE et le Monde entier, y compris OBAMA et SARKOZY ?

La patience ayant des limites, GBAGBO et les Siens qui ont déjà outrepassé et abusé de celle du Monde entier, en auront, très bientôt, pour leurs propres frais, avec «  l’opération assaut final militaire pour la restauration de la Paix et de la démocratie… » Qui a déjà démarré…

Que la CEDEAO, l’Union Africaine, l’ONU et toutes les Grandes Puissances qui ont déjà reconnu et approuvé l’élection présidentielle d’Alassane Dramane OUATTARA, soutiennent «  l’opération assaut final militaire pour la restauration de la Paix et de la démocratie » en COTE D’IVOIRE qui a débuté depuis le 28 mars 2011…

Et Que Personne ne nous parle, encore, de dialogue, de négociation et de diplomatie pour rallonger les morts et souffrances de nos Parents…

D’ailleurs GBAGBO et les Siens ne comprennent et ne respectent que la violence et les Actions Militaires…

Selon moi, en République de COTE D’IVOIRE, le Règne du Président Alassane Dramane OUATTARA, qui a commencé depuis son écrasante victoire électorale du 28 novembre 2010, marquera la fin de « l’ancien cycle des dinosaures de la politique ivoirienne… » :

Pour parler comme les scientifiques, je dirai que le Président Alassane Dramane OUATTARA est la limite entre l’ancienne et la nouvelle COTE D’IVOIRE…

En effet, avec Lui, auprès de Lui et après Lui,  de nouvelles générations d’ivoiriens et d’ivoiriennes, sont prêtes pour relever  les défis économiques, politiques et les changements des temps modernes actuels et futurs…

Enfin : Il est imbécile, pour la COTE D’IVOIRE, d’être le premier producteur mondial du cacao, un pays riche, prospère et béni, et d’avoir malheureusement des politiciens égoïstes, dictateurs et sanguinaires, qui retardent, indéfiniment, notre Destin National, notre  Développement économique et notre entrée dans le concert des Nations émergentes…

Vivement, la fin de cette crise postélectorale incongrue, saugrenue et imbécile…

Vive «  l’opération assaut final militaire pour la restauration de la Paix et de la démocratie » qui a décidé de venger le peuple ivoirien traumatisé par des politiciens dictateurs, assoiffés d’argent et de sang humain….

-Vive les Forces Républicaines de COTE D’IVOIRE,

-Bravo et Félicitations à tous nos Gendarmes, Policiers, Marins et Militaires, de tous les grades, qui ont véritablement compris que,  la démocratie et la paix, sont des préalables au développement économique de toutes les Nations, y compris la COTE D’IVOIRE qui ne saurait indéfiniment, être prise en otage par GBAGBO et les Siens…

TANOH NIAMKE, Diplomate, Ecrivain,

Blogueur et Chroniqueur,

Master in Science of Management for Executives and Special Students,

Fondateur et Administrateur de:

-Diplomatie Sans Frontières,

-Ivoiriens Sans Frontières,

Mail=tanohniamke@hotmail.fr

http://tanohniamke.net

http://tanohniamke.wordpress.com

http://diplomatiesansfrontieres.blog.tdg.ch