Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

06/03/2012

Chronique diplomatique: COTE D'IVOIRE, des changements et des remaniements annoncés

Chronique diplomatique : COTE D’IVOIRE, des changements et des remaniements profonds sont annoncés.

En République de COTE D’IVOIRE, des changements et des remaniements profonds sont annoncés pour les jours, les semaines et les mois prochains…

En effet, la Sainte Bible nous enseigne qu’il y a des temps  et des saisons pour faire toutes les choses…

Dans ce pays, l’année 2011 ayant été essentiellement consacrée à la résolution de la crise postélectorale marquée par le retour de la paix, à l’investiture présidentielle, aux élections législatives, à l’installation et à la consolidation des institutions étatiques nationales, etc.…

Certainement que l’année 2012 marquera le début des véritables grands changements et des remaniements profonds pour réaliser les « douze travaux » du Président Alassane Dramane OUATTARA en vue de construire, d’équiper et de développer la République de COTE D’IVOIRE.

Oui, vous m’avez déjà compris : La COTE D’IVOIRE et les ivoiriens doivent définitivement mettre fin aux débats politiques et politiciens, vains et stériles, aux différentes guerres des héritiers d’Houphouët-Boigny, d’Henri KONAN-BEDIE, d’Alassane Dramane OUATTARA, de Laurent GBAGBO et de Guillaume SORO, etc.…

Qui nous ont conduits à la guerre, à la mort, à la misère, à la pauvreté et à la honte !

Selon moi, pour l’émergence économique de notre pays, tous et toutes (ivoiriens et ivoiriennes), avec le concours et l’appui de nos amis et partenaires internationaux, nous devons soutenir le Président de la République et le nouveau Gouvernement qui s’annonce déjà, en vue d’obtenir de nouveaux miracles économiques ivoiriens :

Tel est l’un des sens de mon combat culturel et intellectuel, sur internet et ailleurs, pour réveiller les consciences de mes compatriotes embourbées et enfoncées dans des considérations politiques et politiciennes, partisanes, vaines et stériles qui n’apportent jamais, ni le développement économique, ni la promotion culturelle et sociale et ni la création d’emplois et de richesses….

Certainement que ce mois de mars 2012 inaugurera la série des grands changements et des remaniements profonds en COTE D’IVOIRE :

En effet, par voie de presse et par d’autres sources crédibles et fiables, le Président Alassane Dramane OUATTARA s’apprêterait à changer et à remanier, en forme et en profondeur, le Gouvernement de la République de COTE D’IVOIRE.

Après la formation du nouveau Gouvernement ivoirien qui s’annonce,  d’autres nominations et des promotions importantes sont également en vue :

Il s’agit, entre autres :

- De l’élection du nouveau Président de l’Assemblée Nationale et des Membres de son Bureau : Selon des indiscrétions, le Premier Ministre SORO est pressenti pour être le futur Président du Parlement ivoirien.

-De la nomination par décrets présidentiels des Gouverneurs des nouveaux Districts qui ont été récemment érigés et qui devront être de véritables bases de développement économique, culturel et social.

-De nombreux Autres Changements et des Nominations sont également en vue…

En un mot comme en mille, en République de COTE D’IVOIRE et en cette année 2012, ce pays a urgemment  besoin de paix et de réconciliation nationale pour se mettre véritablement au travail pour le bonheur de tous les ivoiriens, quelques soient leurs origines ethniques, tribales, géographiques et politiques :

Oui, pour le développement de la COTE D’IVOIRE, tous ses fils et toutes ses filles doivent enterrés leurs haches de guerres et leurs stratégies politiques égoïstes et machiavéliques.

Ensemble et uni, le vaillant peuple ivoirien, avec son Président de la République et son Gouvernement, peuvent réaliser de nouveaux  défis et des miracles….

Comme aux temps anciens du Président Félix HOUPHOUET-BOIGNY.

Que les uns et les autres se fassent violence en révisant à la baisse leurs ambitions et prétentions, personnelles et politiques, qui polluent l’atmosphère politique ivoirienne depuis plusieurs années déjà…

Personnellement, je souhaite que mon pays retrouve vite la paix et la réconciliation, et qu’il se mette véritablement au travail en vue de son émergence économique rapide…

Je formule, également, le vœu que des Personnalités de l’Opposition politique et des Pro-GBAGBO, fassent leur entrée dans le nouveau Gouvernement ivoirien…Au nom de la Paix et de la Réconciliation nationale…

Oui, il y a un temps pour faire la politique pendant les élections et il y a un autre temps pour travailler, ensemble, pour équiper et développer notre beau Pays…

En guise de conclusion de cette chronique, je voudrais vous rappeler et vous faire noter la synthèse de mon livre « COTE D’IVOIRE, la guerre des imbéciles, publié en 2008 » :

« Pour un homme, une femme ou une nation, l’essentiel c’est de compter sur soi-même pour se relever quand on est tombé et couché par terre….Car compter sur les Autres, dans cette position-là, c’est être imbécile et faire preuve d’imbécilité... »

TANOH NIAMKE, Diplomate, Ecrivain, Blogueur et Chroniqueur.

Fondateur et Administrateur de :

-Diplomatie Sans Frontières,

-Ivoiriens Sans Frontières.

Ancien Membre du MEECI,

Ancien Membre de la JPDCI

tanohniamke@hotmail.fr

http://tanohniamke.net

http://tanohniamke.wordpress.com

http://leblogdetanohniamke.ivoire-blog.com

http://netlog.com/tanohdjohn

http://twitter.com/tanohdjohn

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

02/03/2012

Chronique diplomatique: COTE D'IVOIRE, au revoir et bonne retraite à l'Ambassadeur de France

Chronique diplomatique : COTE D’IVOIRE, au revoir et bonne retraite à l’Ambassadeur de France.

Il y a un adage populaire qui dit que « la défaite est orpheline et la victoire a toujours plusieurs papas» :

En République de COTE D’IVOIRE, dans quelques jours, le 11 avril 2012, nous célébrerons avec solennité, honneur, faste et sobriété le premier anniversaire de la capture et de la chute de Laurent GBAGBO, de la fin de la crise postélectorale et de la Magistrature Suprême du Président Alassane Dramane OUATTARA(ADO).

Cette victoire des Houphouétistes, adeptes de la paix et de la démocratie, contre les pro-GBAGBO fanatisés et accrochés à leur dictature socialiste, au populisme , au nationalisme et à l’africanisme extrémistes, violents et francophobes, cette victoire-là dis-je, a elle aussi et effectivement, plusieurs pères parmi lesquels il faut citer et classer en très bonne place, Son Excellence Monsieur Jean-Marc SIMON, Ambassadeur de la République Française près la République de COTE D’IVOIRE, témoin oculaire et l’un des acteurs-clés et principaux de la chute du Président Laurent GBAGBO….

En tant qu’écrivain, blogueur, chroniqueur et leader d’opinion, n’avais-je pas déjà prévenu les dignitaires du régime GBAGBO que « leur francophobie causerait leur propre chute ? »

En effet, et pour ceux et celles qui ne sauraient pas encore, entre la France et la COTE D’IVOIRE, c’est comme entre « un arbre et son écorce », c’est comme entre « un époux et son épouse », c’est « un mariage d’amitié, d’amour, de raisons et d’intérêts réciproques, etc.. »

Pour ne l’avoir pas compris, Laurent GBAGBO et Son Régime ont perdu inutilement dix longues années semant la pagaille, la misère, la pauvreté, la mort, le chômage chronique des jeunes, etc…

Oui, vous m’avez bien compris, je dis bien que les liens franco-ivoiriens sont tellement solides et forts depuis Houphouët-Boigny, qu’aucun autre Président ivoirien ne peut régner et réussir son mandat présidentiel s’il est un adepte d’une diplomatie belliqueuse et francophobe !

Attention, je n’ai pas dit que c’est la France qui a chassé Laurent GBAGBO du Pouvoir en COTE D’IVOIRE….

Je dis et je le répète que Laurent GBAGBO et son Régime se sont  trompés  en restant dans leurs théories universitaires et en refusant de s’inscrire et de s’aligner dans le pragmatisme houphouétien régissant et définissant « la francivoire », ce train de partenariats et de coopération entre la République Française et la République de COTE D’IVOIRE.

Oui, GBAGBO et les Siens, en ridiculisant et en minimisant la France, les USA, la CEDEAO, l’Union Africaine et la Communauté internationale, se sont lourdement trompés…

A présent, ils n’ont que leurs pauvres yeux pour pleurer sur leurs tristes sorts….Car la diplomatie franco-ivoirienne n’a jamais été aussi exécrable et piteuse que sous le règne de Laurent GBAGBO :

-Heureusement que la démocratie a triomphé de la dictature en COTE D’IVOIRE.

-Heureusement que le Président Alassane Dramane OUATTARA a été élu Président de la République de la COTE D’IVOIRE, pour rétablir l’image de marque et le blason doré de la diplomatie franco-ivoirienne…

-Bravo et félicitations à Son Excellence Monsieur Jean-Marc SIMON, Ambassadeur de la République Française près la République de COTE D’IVOIRE (De 2009 à 2012) qui a participé personnellement et activement à mettre fin à la « voyou-cratie, à la manger-cratie et à la démon-cratie. »

-Au revoir et très bonne retraite professionnelle à Vous, Excellence Monsieur l’Ambassadeur Jean-Marc SIMON :

Selon moi, la démocratie, le développement économique, la paix, la bonne gouvernance, le respect des libertés et des droits humanitaires sont des notions universelles qui ne sauraient être tropicalisées ni banalisées, ni en COTE D’IVOIRE et ni Ailleurs….

TANOH NIAMKE, Diplomate, Ecrivain, Blogueur et Chroniqueur.

Ancien Membre du MEECI

Ancien Membre de la JPDCI.

http://tanohniamke.net

http://tanohniamke.wordpress.com

http://netlog.com/tanohdjohn

 

http://twitter.com/tanohdjohn

 

http://leblogdetanohniamke.ivoire-blog.com

http://tanoh.niamke.over-blog.net

Mail=tanohniamke@hotmail.fr

 

 

 

 

 

 

 

Chronique diplomatique: COTE D'IVOIRE, au revoir et bonne retraite à l'Ambassadeur de France

Chronique diplomatique : COTE D’IVOIRE, au revoir et bonne retraite à l’Ambassadeur de France.

Il y a un adage populaire qui dit que « la défaite est orpheline et la victoire a toujours plusieurs papas» :

En République de COTE D’IVOIRE, dans quelques jours, le 11 avril 2012, nous célébrerons avec solennité, honneur, faste et sobriété le premier anniversaire de la capture et de la chute de Laurent GBAGBO, de la fin de la crise postélectorale et de la Magistrature Suprême du Président Alassane Dramane OUATTARA(ADO).

Cette victoire des Houphouétistes, adeptes de la paix et de la démocratie, contre les pro-GBAGBO fanatisés et accrochés à leur dictature socialiste, au populisme , au nationalisme et à l’africanisme extrémistes, violents et francophobes, cette victoire-là dis-je, a elle aussi et effectivement, plusieurs pères parmi lesquels il faut citer et classer en très bonne place, Son Excellence Monsieur Jean-Marc SIMON, Ambassadeur de la République Française près la République de COTE D’IVOIRE, témoin oculaire et l’un des acteurs-clés et principaux de la chute du Président Laurent GBAGBO….

En tant qu’écrivain, blogueur, chroniqueur et leader d’opinion, n’avais-je pas déjà prévenu les dignitaires du régime GBAGBO que « leur francophobie causerait leur propre chute ? »

En effet, et pour ceux et celles qui ne sauraient pas encore, entre la France et la COTE D’IVOIRE, c’est comme entre « un arbre et son écorce », c’est comme entre « un époux et son épouse », c’est « un mariage d’amitié, d’amour, de raisons et d’intérêts réciproques, etc.. »

Pour ne l’avoir pas compris, Laurent GBAGBO et Son Régime ont perdu inutilement dix longues années semant la pagaille, la misère, la pauvreté, la mort, le chômage chronique des jeunes, etc…

Oui, vous m’avez bien compris, je dis bien que les liens franco-ivoiriens sont tellement solides et forts depuis Houphouët-Boigny, qu’aucun autre Président ivoirien ne peut régner et réussir son mandat présidentiel s’il est un adepte d’une diplomatie belliqueuse et francophobe !

Attention, je n’ai pas dit que c’est la France qui a chassé Laurent GBAGBO du Pouvoir en COTE D’IVOIRE….

Je dis et je le répète que Laurent GBAGBO et son Régime se sont  trompés  en restant dans leurs théories universitaires et en refusant de s’inscrire et de s’aligner dans le pragmatisme houphouétien régissant et définissant « la francivoire », ce train de partenariats et de coopération entre la République Française et la République de COTE D’IVOIRE.

Oui, GBAGBO et les Siens, en ridiculisant et en minimisant la France, les USA, la CEDEAO, l’Union Africaine et la Communauté internationale, se sont lourdement trompés…

A présent, ils n’ont que leurs pauvres yeux pour pleurer sur leurs tristes sorts….Car la diplomatie franco-ivoirienne n’a jamais été aussi exécrable et piteuse que sous le règne de Laurent GBAGBO :

-Heureusement que la démocratie a triomphé de la dictature en COTE D’IVOIRE.

-Heureusement que le Président Alassane Dramane OUATTARA a été élu Président de la République de la COTE D’IVOIRE, pour rétablir l’image de marque et le blason doré de la diplomatie franco-ivoirienne…

-Bravo et félicitations à Son Excellence Monsieur Jean-Marc SIMON, Ambassadeur de la République Française près la République de COTE D’IVOIRE (De 2009 à 2012) qui a participé personnellement et activement à mettre fin à la « voyou-cratie, à la manger-cratie et à la démon-cratie. »

-Au revoir et très bonne retraite professionnelle à Vous, Excellence Monsieur l’Ambassadeur Jean-Marc SIMON :

Selon moi, la démocratie, le développement économique, la paix, la bonne gouvernance, le respect des libertés et des droits humanitaires sont des notions universelles qui ne sauraient être tropicalisées ni banalisées, ni en COTE D’IVOIRE et ni Ailleurs….

TANOH NIAMKE, Diplomate, Ecrivain, Blogueur et Chroniqueur.

Ancien Membre du MEECI

Ancien Membre de la JPDCI.

http://tanohniamke.net

http://tanohniamke.wordpress.com

http://netlog.com/tanohdjohn

 

http://twitter.com/tanohdjohn

 

http://leblogdetanohniamke.ivoire-blog.com

http://tanoh.niamke.over-blog.net

Mail=tanohniamke@hotmail.fr