Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

23/12/2010

COTE D'IVOIRE: La crise post-électorale est due à l'irresponsabilité des faux Avocats....

Chronique Diplomatique : COTE D’IVOIRE, l’actuelle crise post-électorale est due à l’irresponsabilité  des faux avocats et prophètes du diable.

L’histoire retiendra très longtemps en mal, le nom de monsieur Paul YAO N’dré, Président du Conseil Constitutionnel de la République de COTE D’IVOIRE qui, en manipulant et en refusant de dire le Droit, a dangereusement exposé la COTE D’IVOIRE au génocide et à la guerre civile :

En effet, selon moi, c’est le premier faux prophète et faux avocat du « diable Laurent GBAGBO », qui par son irresponsabilité, par son militantisme alimentaire au Front Populaire ivoirien(FPI), sa couardise et sa haute trahison, a jeté l’opprobre, l’humiliation, la confusion, la violence et la mort en COTE D’IVOIRE (Bilan actuel=200 Morts+1000 Blessés) :

En effet, tous les vrais et éminents juristes constitutionnalistes, nationaux ou internationaux, sont unanimes pour reconnaitre et affirmer que, l’arrêt du Conseil Constitutionnel présidé par le Sieur YAO N’dré, proclamant vainqueur de l’élection présidentielle ivoirienne, le Président sortant et battu Laurent GBAGBO, cet arrêt-là est une dangereuse et génocidaire décision qui est contraire au Droit Ivoirien.

Humblement et modestement, dans une de mes précédentes Chroniques, j’ai relevé les flagrants délits de manipulations juridiques du Code électoral.

Je suis très heureux et comblé de lire, et de relire, la Déclaration Officielle (du 21 décembre 2010) de Notre Très Grand Maitre et Savant Constitutionnaliste Ivoirien, à savoir le Professeur Francis WODIE qui est également le Président du Parti Ivoirien des Travailleurs(PIT).

Cet Eminent Juriste de très bonne renommée et réputation, rejoint mes analyses ; il affirme courageusement que la Décision de Paul Yao N’dré et du Conseil Constitutionnel, est contraire au Droit Ivoirien :

En un mot comme en mille et sans rentrer dans les détails techniques juridiques, j’affirme que :

 D’une part, c’est la Commission Electorale Indépendante(CEI) qui est habilitée à proclamer les seuls résultats du Vote : elle a bel et bien fait son travail en proclamant un vainqueur, à savoir Monsieur Alassane Dramane OUATTARA, élu Président de la République de COTE D’IVOIRE, avec plus de 54% des suffrages exprimés.

D’autre part, on ne peut pas se baser sur les mensonges et le hold-up électoral du Conseil Constitutionnel et de son Président Paul YAO N’dré, pour cautionner et affirmer que Laurent GBAGBO a été élu président de la République de COTE D’IVOIRE, avec plus de 51% des votants !

C’est du Faux, c’est faux et archi-faux !

Le Conseil Constitutionnel et son Président Paul YAO N’dré, sont les premiers faux avocats et faux prophètes « du diable Laurent GBAGBO  » qui veulent bruler la COTE D’IVOIRE :

Ce n’est ni l’ONU, ni l’Union Africaine, ni la CEDEAO, ni l’Union Européenne, ni la France, ni les USA, ni le Président élu Alassane Dramane OUATTARA et ni les Opposants Politiques,

Qui sont responsables de l’ actuelle crise post-électorale et de ses dangereuses conséquences de mort, de violence et  de génocide en COTE D’IVOIRE :

Paul YAO N’dré, Laurent GBAGBO et sa minorité présidentielle sont les seuls et vrais responsables :

EN 2010, cinquante(50) ans après les indépendances, la COTE D’IVOIRE et l’AFRIQUE, qui comptent un Milliard d’habitants, ne peuvent plus être trompés ni manipulés,  par de ténébreux Adeptes de la Dictature socialiste, patriotique et militaro civile !

Qu’ils cessent de nous prendre pour des idiots et des imbéciles, en accusant, toujours la France et les Grandes Puissances, pour couvrir leurs Crimes et Autres Délits, y compris le Hold-up électoral du 28 novembre 2010, mondialement vu et reconnu !

La Sagesse, l’Humilité et la Dignité d’un Ancien Président de la République, valent mieux qu’un Président de la République sortant et battu, tricheur, voleur, menteur, Belliqueux, violent, guerrier, suivi par une horde de militaires, de miliciens, chiens de guerre, nationaux et étrangers, prêts à tuer des milliers de femmes et d’hommes, rien que pour confisquer le Pouvoir au profit d’un Seul individu :

Heureusement que la Cour Pénale Internationale et Son Procureur ont déjà averti….

Voici la toute première vérité que les ivoiriens, les ivoiriennes et le Monde entier devraient savoir et retenir longtemps, pour la transmettre et enseigner, de génération à génération, car la Liberté, la Paix et la Démocratie, doivent se gagner avec de vraies valeurs humaines, morales et spirituelles,

Et non avec des Armes, des Méthodes et des Stratégies diaboliques, meurtrières et destructrices, comme savent si bien les utiliser, Laurent GBAGBO, Paul YAO N’dré, tous Ceux et Celles qui défendent leurs causes mensongères et diaboliques :

Justement et je terminerai mon propos, en mettant en garde, les soit disant Amis,  Soutiens Extérieurs  de Laurent GBAGBO et des Siens, qui viennent prendre part aux festins des bals des faux avocats, des faux prophètes du diable, en COTE D’IVOIRE :

A titres d’exemples :

-Par voie de presse, j’ai lu que l’Angola, la Guinée Bissau et la Gambie, soutiendraient Laurent GBAGBO :

Très respectueusement, je prie les Plus Hautes Autorités de ces Pays amis et frères, de ne point cautionner l’installation de la dictature, le mal, le vol et l’imposture en COTE D’IVOIRE.

-Aux Personnalités Physiques de tous les Continents, aux prétendus faux avocats et faux prophètes du diable, je vous demande de faire attention car en soutenant les faux et les forfaitures de Laurent GBAGBO et Consorts, Vous risquez de souiller, vous-mêmes, vos réputations,

Si vous en avez encore qui vous restent !

 En exemples je citerai seulement deux personnalités, parmi tant d’autres:

-Monsieur Jean-Pierre Probst de nationalité française, prétendu militant de l’UMP, qui soutient Laurent GBAGBO, par ses déclarations de presse !

-Monsieur Mike Espy dit Alfonso Michael, de nationalité américaine, homme presque de mauvaise réputation, avocat de profession, ancien Secrétaire d’Etat à l’agriculture sous le mandat du président Bill Clinton, sachez que :

Vos déclarations, missions, soutiens et cautions à Laurent GBAGBO, peuvent énormément et considérablement, vous nuire, dans le très peu de crédit, de notoriété et de considérations qui vous restent, si évidemment, vous en avez encore, en soutenant l’installation monstrueuse d’une telle dictature !

TANOH NIAMKE, Diplomate, Ecrivain

Chroniqueur Diplomatique,

-Diplomatie Sans Frontières,

-Ivoiriens Sans Frontières.

http://leblogdetanohniamke.ivoire-blog.com

http://www.tanoh.niamke.over-blog.com

http://diplomatiesansfrontieres.blog.tdg.ch

http://diplomatiesansfrontieres.blogs.lalibre.be

http://www.netlog.com/tanohdjohn

http://www.twitter.com/tanohdjohn

 

 

 

 

 

 

 

COTE D'IVOIRE: La crise post-électorale est due à l'irresponsabilité des faux Avocats....

Chronique Diplomatique : COTE D’IVOIRE, l’actuelle crise post-électorale est due à l’irresponsabilité  des faux avocats et prophètes du diable.

L’histoire retiendra très longtemps en mal, le nom de monsieur Paul YAO N’dré, Président du Conseil Constitutionnel de la République de COTE D’IVOIRE qui, en manipulant et en refusant de dire le Droit, a dangereusement exposé la COTE D’IVOIRE au génocide et à la guerre civile :

En effet, selon moi, c’est le premier faux prophète et faux avocat du « diable Laurent GBAGBO », qui par son irresponsabilité, par son militantisme alimentaire au Front Populaire ivoirien(FPI), sa couardise et sa haute trahison, a jeté l’opprobre, l’humiliation, la confusion, la violence et la mort en COTE D’IVOIRE (Bilan actuel=200 Morts+1000 Blessés) :

En effet, tous les vrais et éminents juristes constitutionnalistes, nationaux ou internationaux, sont unanimes pour reconnaitre et affirmer que, l’arrêt du Conseil Constitutionnel présidé par le Sieur YAO N’dré, proclamant vainqueur de l’élection présidentielle ivoirienne, le Président sortant et battu Laurent GBAGBO, cet arrêt-là est une dangereuse et génocidaire décision qui est contraire au Droit Ivoirien.

Humblement et modestement, dans une de mes précédentes Chroniques, j’ai relevé les flagrants délits de manipulations juridiques du Code électoral.

Je suis très heureux et comblé de lire, et de relire, la Déclaration Officielle (du 21 décembre 2010) de Notre Très Grand Maitre et Savant Constitutionnaliste Ivoirien, à savoir le Professeur Francis WODIE qui est également le Président du Parti Ivoirien des Travailleurs(PIT).

Cet Eminent Juriste de très bonne renommée et réputation, rejoint mes analyses ; il affirme courageusement que la Décision de Paul Yao N’dré et du Conseil Constitutionnel, est contraire au Droit Ivoirien :

En un mot comme en mille et sans rentrer dans les détails techniques juridiques, j’affirme que :

 D’une part, c’est la Commission Electorale Indépendante(CEI) qui est habilitée à proclamer les seuls résultats du Vote : elle a bel et bien fait son travail en proclamant un vainqueur, à savoir Monsieur Alassane Dramane OUATTARA, élu Président de la République de COTE D’IVOIRE, avec plus de 54% des suffrages exprimés.

D’autre part, on ne peut pas se baser sur les mensonges et le hold-up électoral du Conseil Constitutionnel et de son Président Paul YAO N’dré, pour cautionner et affirmer que Laurent GBAGBO a été élu président de la République de COTE D’IVOIRE, avec plus de 51% des votants !

C’est du Faux, c’est faux et archi-faux !

Le Conseil Constitutionnel et son Président Paul YAO N’dré, sont les premiers faux avocats et faux prophètes « du diable Laurent GBAGBO  » qui veulent bruler la COTE D’IVOIRE :

Ce n’est ni l’ONU, ni l’Union Africaine, ni la CEDEAO, ni l’Union Européenne, ni la France, ni les USA, ni le Président élu Alassane Dramane OUATTARA et ni les Opposants Politiques,

Qui sont responsables de l’ actuelle crise post-électorale et de ses dangereuses conséquences de mort, de violence et  de génocide en COTE D’IVOIRE :

Paul YAO N’dré, Laurent GBAGBO et sa minorité présidentielle sont les seuls et vrais responsables :

EN 2010, cinquante(50) ans après les indépendances, la COTE D’IVOIRE et l’AFRIQUE, qui comptent un Milliard d’habitants, ne peuvent plus être trompés ni manipulés,  par de ténébreux Adeptes de la Dictature socialiste, patriotique et militaro civile !

Qu’ils cessent de nous prendre pour des idiots et des imbéciles, en accusant, toujours la France et les Grandes Puissances, pour couvrir leurs Crimes et Autres Délits, y compris le Hold-up électoral du 28 novembre 2010, mondialement vu et reconnu !

La Sagesse, l’Humilité et la Dignité d’un Ancien Président de la République, valent mieux qu’un Président de la République sortant et battu, tricheur, voleur, menteur, Belliqueux, violent, guerrier, suivi par une horde de militaires, de miliciens, chiens de guerre, nationaux et étrangers, prêts à tuer des milliers de femmes et d’hommes, rien que pour confisquer le Pouvoir au profit d’un Seul individu :

Heureusement que la Cour Pénale Internationale et Son Procureur ont déjà averti….

Voici la toute première vérité que les ivoiriens, les ivoiriennes et le Monde entier devraient savoir et retenir longtemps, pour la transmettre et enseigner, de génération à génération, car la Liberté, la Paix et la Démocratie, doivent se gagner avec de vraies valeurs humaines, morales et spirituelles,

Et non avec des Armes, des Méthodes et des Stratégies diaboliques, meurtrières et destructrices, comme savent si bien les utiliser, Laurent GBAGBO, Paul YAO N’dré, tous Ceux et Celles qui défendent leurs causes mensongères et diaboliques :

Justement et je terminerai mon propos, en mettant en garde, les soit disant Amis,  Soutiens Extérieurs  de Laurent GBAGBO et des Siens, qui viennent prendre part aux festins des bals des faux avocats, des faux prophètes du diable, en COTE D’IVOIRE :

A titres d’exemples :

-Par voie de presse, j’ai lu que l’Angola, la Guinée Bissau et la Gambie, soutiendraient Laurent GBAGBO :

Très respectueusement, je prie les Plus Hautes Autorités de ces Pays amis et frères, de ne point cautionner l’installation de la dictature, le mal, le vol et l’imposture en COTE D’IVOIRE.

-Aux Personnalités Physiques de tous les Continents, aux prétendus faux avocats et faux prophètes du diable, je vous demande de faire attention car en soutenant les faux et les forfaitures de Laurent GBAGBO et Consorts, Vous risquez de souiller, vous-mêmes, vos réputations,

Si vous en avez encore qui vous restent !

 En exemples je citerai seulement deux personnalités, parmi tant d’autres:

-Monsieur Jean-Pierre Probst de nationalité française, prétendu militant de l’UMP, qui soutient Laurent GBAGBO, par ses déclarations de presse !

-Monsieur Mike Espy dit Alfonso Michael, de nationalité américaine, homme presque de mauvaise réputation, avocat de profession, ancien Secrétaire d’Etat à l’agriculture sous le mandat du président Bill Clinton, sachez que :

Vos déclarations, missions, soutiens et cautions à Laurent GBAGBO, peuvent énormément et considérablement, vous nuire, dans le très peu de crédit, de notoriété et de considérations qui vous restent, si évidemment, vous en avez encore, en soutenant l’installation monstrueuse d’une telle dictature !

TANOH NIAMKE, Diplomate, Ecrivain

Chroniqueur Diplomatique,

-Diplomatie Sans Frontières,

-Ivoiriens Sans Frontières.

http://leblogdetanohniamke.ivoire-blog.com

http://www.tanoh.niamke.over-blog.com

http://diplomatiesansfrontieres.blog.tdg.ch

http://diplomatiesansfrontieres.blogs.lalibre.be

http://www.netlog.com/tanohdjohn

http://www.twitter.com/tanohdjohn

 

 

 

 

 

 

 

22/12/2010

COTE D'IVOIRE: Bori Bana pour Laurent GBAGBO le mauvais boulanger politique.

Chronique Culturelle : Bori Bana (fin de course)  pour Laurent GBAGBO, le mauvais boulanger politique de COTE D’IVOIRE.

Une des caractéristiques de mon engagement culturel sur internet, c’est d’apporter de nombreuses et variées richesses littéraires et linguistiques, surtout, ivoiriennes et africaines, au rendez-vous de la francophonie, de la francophilie et du nouveau partenariat Afrique-France :

Selon moi, quand nous, qui aimons la France et sa langue, le français qui est aussi notre propre langue, n’en déplaise aux intellectuels et militants extrémistes de tous bords, de tous acabits et de tous poils, sur tous les continents,

Quand nous nous  retrouvons : il faut impérativement que chaque citoyen francophone et francophile, apporte les richesses culturelles de son propre pays…

Au fait, qui vous a dit que la politique n’était pas un acte culturel et intellectuel ?

Vous vous posez la question, déjà, de savoir ou je vais vous embarquer encore aujourd’hui?

Ah ! Ce TANOH NIAMKE, ce commis et autodidacte intellectuel engagé de premier ordre… !

 

Bien sur que c’est en COTE D’IVOIRE, dans mon propre pays, le Seul Pays au Monde actuellement avec deux Présidents de la république, deux premiers ministres, deux gouvernements parallèles, diamétralement opposés et perpendiculaires à la tangente du Cercle Universel de la Paix, de la Démocratie, du Développement et de la Bonne Gouvernance !

Dans ce Pays mien : Un Nouveau Président de la République est élu démocratiquement et mondialement reconnu, Alassane Dramane OUATTARA mais Laurent GBAGBO, le mauvais boulanger et président sorti par les urnes électorales,  préfère mourir au pouvoir suprême que de reconnaitre sa défaite !

Quel vertige et quelle cruauté ! Vanité des Vanités, tout est Vanité !

Ouf ! Qui vous a dit que les ivoiriens de la rue et des marchés populaires n’étaient pas des démocrates, des intellectuels et des cultivés ?

Qui vous a dit également, qu’après dix ans de ruses, de duperies, de roublardises et de tromperies, les ivoiriens n’étaient pas capables de distinguer un démocrate et d’un dictateur tropicalisé et mauvais boulanger, manipulant à souhait et à volonté les hommes, la constitution ivoirienne et les actes constitutionnels ?

En effet, ce mardi 21 décembre 2010 à 20heures à Abidjan, à quatre jours de Noel, fête de l’annonciation, de la visitation et de la nativité de notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ, des bizarreries dégoutantes et politiques se passent à la télévision nationale de COTE D’IVOIRE, prise en otage militaire et milicien :

C’est encore et toujours le Culte de Laurent GBAGBO, car en COTE D’IVOIRE, c’est un faux dieu !

Un faux Christ, que dis-je, un faux prophète politique des ténèbres, à la langue mielleuse et boulanger politique de Mama son village natal, qui après plusieurs dizaines d’années de ruses, de roublardises et de sales boulangeries, est devenu un boulanger politique national et international, qui veut maintenant, en découdre avec l’ONU, OBAMA et SARKOZY !

GBAGBO a déjà «  joué bidée »!

GBAGBO est déjà mort dans le film western !

A part s’accrocher au Pouvoir comme un apani (chauve-souris) des Baoulé, forcément dans le mensonge et la défiance mondiale à son Pouvoir Suprême, déjà perdu d’avance dans les urnes électorales,  du vote présidentiel ivoirien du 28 novembre 2010 :

Qu’est-ce-que Laurent GBAGBO, vieilli et pitoyable ce jour-là, à la télévision, peut-il encore nous confectionner comme boulanger notoire de mauvaise réputation mondiale ?

Pauvre COTE D’IVOIRE : Quelle humiliation mondiale !

Conclusion : Là ou le monde entier s’attendait à une sortie honorable d’ancien président de la république de COTE D’IVOIRE, en disant au moins une fois la vérité sur sa défaite, faire ses valises et dire au revoir au monde entier :

Diantre que non : Laurent GBAGBO qui serait né avec le pouvoir suprême ivoirien sur son cordon ombilical, nargue Barack OBAMA, Nicolas SARKOZY, le Vaillant Peuple Ivoirien, l’ONU, l’Union Africaine, la CEDEAO, la Communauté Internationale et ses Adversaires Politiques ivoiriens !

Il affirme mensongèrement qu’il a gagné l’élection présidentielle du 28 novembre 2010, et qu’il demeure toujours le président de la république de COTE D’IVOIRE....

Apitoôh !!! (Expression de dégouts en Agni)

Qu’est-ce que la COTE D’IVOIRE a pu faire comme péchés pour mériter de telles malédictions ?

De toutes les façons, moi et très amicalement, je vous aurais déjà prévenu, qu’il y a longtemps que Bori Bana pour Laurent GBAGBO, depuis le 28 novembre 2010:

Depuis ce jour-là et jusqu’aujourd’hui :

Après deux cents(200) pauvres et innocentes personnes froidement mortes, assassinées par ses milices droguées et ses chiens de guerre,

 Après plus de mille(1000) blessés, Laurent GBAGBO et son Camp minoritaire, continuent de jouer « les cabris morts qui n’ont plus peur de couteaux » et qui veulent tout bruler, y compris leur propre vie, la COTE D’IVOIRE et les Ivoiriens…

Heureusement que très bientôt, par la puissance et l’amour du Dieu de Vérité, de Paix et de Justice, qui déteste et hait les mensonges, les ruses, les roublardises et les œuvres maléfiques du Diable, le Malin :

Nous jouerons le requiem et nous prononcerons les oraisons funèbres des faux prophètes des ténèbres et des bals des vautours de la COTE D’IVOIRE.

Alors commenceront les Temps Nouveaux de Paix, de Démocratie et de Développement économique dont l’accouchement s’est fait pas césarienne...

Amen ! Joyeux Noel à toutes et à tous.

TANOH NIAMKE, Diplomate, Ecrivain.

Diplomatie Sans Frontières

http://diplomatiesansfrontieres.blog.tdg.ch

http://diplomatiesansfrontieres.blogs.lalibre.be

http://leblogdetanohniamke.ivoire-blog.com