Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

12/01/2012

COTE D'IVOIRE: Hommage à BAMBA MAMADOU

Hommage à son excellence monsieur BAMBA MAMADOU, Ancien Ministre des Affaires Etrangères de la République de COTE d’IVOIRE

-Chers amis internautes,

-Chers frères et sœurs ivoiriens,

-Chers amis et partenaires de la COTE D’IVOIRE,

Dans cette première chronique de « Diplomatie Sans Frontières » de l’année 2012, permettez-moi de vous adresser mes meilleurs vœux de protection divine, de santé, de paix, de bonheur et de prospérité :

Puisse Dieu le Tout-Puissant, le Très-Haut, l’Alpha et l’Oméga, et Notre Père à tous et à toutes, nous bénir individuellement et collectivement, au-delà de nos besoins, attentes et espérances. Amen !

Avant de traiter le sujet de cette tribune libre et fidèle à ma réputation de « vuvuzela de la scène politique et diplomatique », je vous donne immédiatement, ici et maintenant « les Nouvelles croustillantes et fraiches d’Abidjan et de la COTE D’IVOIRE. »

Premièrement : La fête de Noel 2011 et celle du Nouvel An 2012 ont été éblouissantes et exemplaires, composées de lumière, de paix, de repos, de fraternité, de sécurité et surtout de respect et de considération pour les populations ivoiriennes :

·       En effet, c’est un véritable miracle et un défi remportés par le Président de la République, Son Excellence Monsieur Alassane Dramane OUATTARA et son Gouvernement d’avoir redonné la confiance, la paix et la sérénité au vaillant peuple ivoirien traumatisé et tétanisé par « la guerre des imbéciles de la crise postélectorale ivoirienne. »

·       A présent et dans un futur proche, en plus des feux d’artifices d’Abidjan et de l’historique match-gala de football, nos efforts doivent être concentrés sur la réconciliation nationale, la cohésion sociale nationale, la relance économique, la création d’emploi pour les jeunes et la réalisation de nouvelles infrastructures.

 Deuxièmement : Le squelette du journaliste franco-canadien disparu en 2004 à ABIDJAN, à savoir Monsieur André KIEFFER, aurait été retrouvé près d’un pont et d’une rivière, à quelques centaines de mètres d’un paisible village situé sur l’axe goudronné reliant les villes d’Issia à Saioua, à plus de trois cent soixante(360) kilomètres d’Abidjan ! Sans commentaires…

Troisièmement : Simple coïncidence ou ironie du sort ?

A quatre jours de cette découverte macabre, est décédé Son Excellence Monsieur Paul-Antoine BOHOUN BOUABRE, Ancien Ministre d’Etat, natif des localités sus visées et l’un des principaux suspects ou témoins de cette sale affaire KIEFFER qui n’honore pas la COTE D’IVOIRE…Paix et Repos éternel à son âme…

Quatrièmement : Continuant sur cette note de tristesse, de deuil et de désolation, revenons à présent à notre propos à savoir mon message d’hommage à son excellence monsieur BAMBA MAMADOU,

Professeur Agrégé d’économie, Ancien Vice-président de l’Assemblée Nationale et Ancien Ministre des Affaires Etrangères (2003 à 2005) de la République de COTE D’IVOIRE :

Oui, la mort a encore frappé de sa verge impitoyable en ce jour fatidique et fatal du samedi 07 janvier 2012. Elle a arraché à notre affection notre bien aimé Grand Frère, Ainé et Ami, le Ministre BAMBA MAMADOU :

Quelle grande perte pour le Parti Démocratique de COTE D’IVOIRE (PDCI-RDA) et pour toute la COTE D’IVOIRE !

Dans cette chronique qui est mon oraison funèbre adressée à l’illustre disparu, je rends témoignage que ce Haut Dignitaire Défunt ivoirien qui, en sa qualité de Ministre des Affaires Etrangères m’a affecté en 2005 à l’Ambassade de COTE d’IVOIRE  près la République de Corée, à SEOUL, Monsieur BAMBA MAMADOU, dis-je, était un Grand Homme de Bien :

En effet, comme ses illustres Patrons Politiques et Grands Maitres que sont :

-Le Président Félix HOUPHOUET-BOIGNY,

-Le Président Henri KONAN BEDIE,

-Le Président Emile BROU (Ancien Président de l’Assemblée Nationale)

Le Ministre BAMBA MAMADOU savait détecter les compétences et les talents des fonctionnaires et agents de l’Etat ivoirien placés sous son autorité. C’est ainsi qu’il m’a vite « détecté, repéré et adopté » de 2003 à 2005, au Ministère des Affaires Etrangères, quand j’étais Chargé d’Etudes au Département des Affaires Juridiques et Consulaires(AJC) puis au Département Europe.

Discrètement, sans trompète et ni tambour, en ce laps de temps,  j’ai humblement apporté ma franche collaboration, mon efficacité, mon expertise technique et politique dans le traitement sensible de certains dossiers qu’il a bien voulu me confier…

En guise de récompense bien méritée, le Ministre BAMBA MAMADOU, Reconnaissant et Fidèle parmi les fidèles Hauts Cadres du PDCI-RDA, Notre Parti commun, a bien voulu m’affecter à SEOUL en Octobre 2005.

Il est à noter et à souligner qu’en principe, la Loi numéro 2007-669 du 27 décembre 2007 portant Statut du Corps Diplomatique, cette Loi-là dis-je, devrait être baptisée « La Loi BAMBA MAMADOU. »

En effet, modestement et publiquement, je témoigne que le Ministre BAMBA MAMADOU est le véritable « parrain et père » de cette Loi qui va certainement propulser et valoriser notre Carrière Diplomatique….

Je suis entré au Ministère des Affaires Etrangères en Octobre 1985 en qualité de Stagiaire de l’ENA, puis titularisé Diplomate en 1987…Et je sais de quoi je parle quand je parle de la Diplomatie Ivoirienne qui vient de sortir de la Vallée de la Misère et de l’Ombre de la Mort…

Bravo et Félicitations à Son Excellence Monsieur le Ministre BAMBA MAMADOU, ce Professeur Agrégé d’Economie et ce Grand Homme Politique qui, sans être Diplomate de Carrière a énormément contribué a redoré le blason de cette belle carrière qui était dans la pauvreté, très enviée et misérable…

Bravo et Félicitations, Excellence Monsieur le Ministre car vous avez combattu le bon combat : Chaque fois que les générations présentes et futures parleront du Statut du Corps Diplomatique, votre illustre nom sera certainement associé.

Les Morts n’étant jamais morts, puisque la Vie est une éternité :

Je Vous prie Excellence Monsieur le Ministre BAMBA MAMADOU de bien vouloir transmettre mes déférentes, filiales et fraternelles salutations aux Ministres Arsène USHER ASSOUAN, Siméon Aké, à tous nos vaillants Collègues Diplomates et à tous nos Collaborateurs Techniques et Administratifs…

TANOH NIAMKE Djohn, Diplomate, Ecrivain, Blogueur et Chroniqueur

Mail= tanonhniamke@hotmail.fr

Site=http://leblogdetndproductions.blogspot.com/2012_01_01_arc...

http://leblogdetndproductions.blogspot.com/2012/01/hommag...

 

 

 

 

COTE D'IVOIRE: Hommage à BAMBA MAMADOU

Hommage à son excellence monsieur BAMBA MAMADOU, Ancien Ministre des Affaires Etrangères de la République de COTE d’IVOIRE

-Chers amis internautes,

-Chers frères et sœurs ivoiriens,

-Chers amis et partenaires de la COTE D’IVOIRE,

Dans cette première chronique de « Diplomatie Sans Frontières » de l’année 2012, permettez-moi de vous adresser mes meilleurs vœux de protection divine, de santé, de paix, de bonheur et de prospérité :

Puisse Dieu le Tout-Puissant, le Très-Haut, l’Alpha et l’Oméga, et Notre Père à tous et à toutes, nous bénir individuellement et collectivement, au-delà de nos besoins, attentes et espérances. Amen !

Avant de traiter le sujet de cette tribune libre et fidèle à ma réputation de « vuvuzela de la scène politique et diplomatique », je vous donne immédiatement, ici et maintenant « les Nouvelles croustillantes et fraiches d’Abidjan et de la COTE D’IVOIRE. »

Premièrement : La fête de Noel 2011 et celle du Nouvel An 2012 ont été éblouissantes et exemplaires, composées de lumière, de paix, de repos, de fraternité, de sécurité et surtout de respect et de considération pour les populations ivoiriennes :

·       En effet, c’est un véritable miracle et un défi remportés par le Président de la République, Son Excellence Monsieur Alassane Dramane OUATTARA et son Gouvernement d’avoir redonné la confiance, la paix et la sérénité au vaillant peuple ivoirien traumatisé et tétanisé par « la guerre des imbéciles de la crise postélectorale ivoirienne. »

·       A présent et dans un futur proche, en plus des feux d’artifices d’Abidjan et de l’historique match-gala de football, nos efforts doivent être concentrés sur la réconciliation nationale, la cohésion sociale nationale, la relance économique, la création d’emploi pour les jeunes et la réalisation de nouvelles infrastructures.

 Deuxièmement : Le squelette du journaliste franco-canadien disparu en 2004 à ABIDJAN, à savoir Monsieur André KIEFFER, aurait été retrouvé près d’un pont et d’une rivière, à quelques centaines de mètres d’un paisible village situé sur l’axe goudronné reliant les villes d’Issia à Saioua, à plus de trois cent soixante(360) kilomètres d’Abidjan ! Sans commentaires…

Troisièmement : Simple coïncidence ou ironie du sort ?

A quatre jours de cette découverte macabre, est décédé Son Excellence Monsieur Paul-Antoine BOHOUN BOUABRE, Ancien Ministre d’Etat, natif des localités sus visées et l’un des principaux suspects ou témoins de cette sale affaire KIEFFER qui n’honore pas la COTE D’IVOIRE…Paix et Repos éternel à son âme…

Quatrièmement : Continuant sur cette note de tristesse, de deuil et de désolation, revenons à présent à notre propos à savoir mon message d’hommage à son excellence monsieur BAMBA MAMADOU,

Professeur Agrégé d’économie, Ancien Vice-président de l’Assemblée Nationale et Ancien Ministre des Affaires Etrangères (2003 à 2005) de la République de COTE D’IVOIRE :

Oui, la mort a encore frappé de sa verge impitoyable en ce jour fatidique et fatal du samedi 07 janvier 2012. Elle a arraché à notre affection notre bien aimé Grand Frère, Ainé et Ami, le Ministre BAMBA MAMADOU :

Quelle grande perte pour le Parti Démocratique de COTE D’IVOIRE (PDCI-RDA) et pour toute la COTE D’IVOIRE !

Dans cette chronique qui est mon oraison funèbre adressée à l’illustre disparu, je rends témoignage que ce Haut Dignitaire Défunt ivoirien qui, en sa qualité de Ministre des Affaires Etrangères m’a affecté en 2005 à l’Ambassade de COTE d’IVOIRE  près la République de Corée, à SEOUL, Monsieur BAMBA MAMADOU, dis-je, était un Grand Homme de Bien :

En effet, comme ses illustres Patrons Politiques et Grands Maitres que sont :

-Le Président Félix HOUPHOUET-BOIGNY,

-Le Président Henri KONAN BEDIE,

-Le Président Emile BROU (Ancien Président de l’Assemblée Nationale)

Le Ministre BAMBA MAMADOU savait détecter les compétences et les talents des fonctionnaires et agents de l’Etat ivoirien placés sous son autorité. C’est ainsi qu’il m’a vite « détecté, repéré et adopté » de 2003 à 2005, au Ministère des Affaires Etrangères, quand j’étais Chargé d’Etudes au Département des Affaires Juridiques et Consulaires(AJC) puis au Département Europe.

Discrètement, sans trompète et ni tambour, en ce laps de temps,  j’ai humblement apporté ma franche collaboration, mon efficacité, mon expertise technique et politique dans le traitement sensible de certains dossiers qu’il a bien voulu me confier…

En guise de récompense bien méritée, le Ministre BAMBA MAMADOU, Reconnaissant et Fidèle parmi les fidèles Hauts Cadres du PDCI-RDA, Notre Parti commun, a bien voulu m’affecter à SEOUL en Octobre 2005.

Il est à noter et à souligner qu’en principe, la Loi numéro 2007-669 du 27 décembre 2007 portant Statut du Corps Diplomatique, cette Loi-là dis-je, devrait être baptisée « La Loi BAMBA MAMADOU. »

En effet, modestement et publiquement, je témoigne que le Ministre BAMBA MAMADOU est le véritable « parrain et père » de cette Loi qui va certainement propulser et valoriser notre Carrière Diplomatique….

Je suis entré au Ministère des Affaires Etrangères en Octobre 1985 en qualité de Stagiaire de l’ENA, puis titularisé Diplomate en 1987…Et je sais de quoi je parle quand je parle de la Diplomatie Ivoirienne qui vient de sortir de la Vallée de la Misère et de l’Ombre de la Mort…

Bravo et Félicitations à Son Excellence Monsieur le Ministre BAMBA MAMADOU, ce Professeur Agrégé d’Economie et ce Grand Homme Politique qui, sans être Diplomate de Carrière a énormément contribué a redoré le blason de cette belle carrière qui était dans la pauvreté, très enviée et misérable…

Bravo et Félicitations, Excellence Monsieur le Ministre car vous avez combattu le bon combat : Chaque fois que les générations présentes et futures parleront du Statut du Corps Diplomatique, votre illustre nom sera certainement associé.

Les Morts n’étant jamais morts, puisque la Vie est une éternité :

Je Vous prie Excellence Monsieur le Ministre BAMBA MAMADOU de bien vouloir transmettre mes déférentes, filiales et fraternelles salutations aux Ministres Arsène USHER ASSOUAN, Siméon Aké, à tous nos vaillants Collègues Diplomates et à tous nos Collaborateurs Techniques et Administratifs…

TANOH NIAMKE Djohn, Diplomate, Ecrivain, Blogueur et Chroniqueur

Mail= tanonhniamke@hotmail.fr

Site=http://leblogdetndproductions.blogspot.com/2012_01_01_arc...

http://leblogdetndproductions.blogspot.com/2012/01/hommag...

 

 

 

 

27/12/2011

Livre: Résumé de "L'Afrique Noire se développera à l'An 2100...

Résumé de mon Quatrième Livre :

 

 

L’AFRIQUE NOIRE 

 

SE DÉVELOPPERA VERS L’AN 2100…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                   

 

 

 

 

TANOH NIAMKE

 

Quatrième page de couverture :

Présentation de l’Auteur et du Livre :

L’Auteur :

Diplomate ivoirien de carrière ayant plus de vingt années d’expériences Professionnelles, TANOH NIAMKE, a respectivement travaillé :

Au Brésil, en Israël, en Corée du sud, en France et en qualité de

Chargé de Mission au Conseil de l’Entente, Organisation régionale

Africaine regroupant : le Bénin, le Burkina-Faso, la CÔTE  D’Ivoire, le

Niger et le Togo.

Après avoir exercé les fonctions de Conseiller Technique chargé de la

Coopération au Cabinet du Ministre de la Culture et de la Francophonie de son Pays, il se consacre actuellement en Europe en général, et en France son Pays d’Adoption en particulier, à ses Œuvres Littéraires, à l’Administration et à l’Animation de ses Blogs, et au Lancement de sa Structure «  Diplomatie sans Frontières », Son nouveau Concept, un Label TANOH NIAMKE, qui ambitionne d’être

Une nouvelle façon et une nouvelle manière de pratiquer l’Actualité et la Diplomatie Mondiales… :

Avec plus de Courage, de Vérité, de Détermination, de Force

 Et de Conviction, etc.

Par des Publications et des Éditions d’Œuvres Littéraires.

 

LE LIVRE :

À l’image et à la suite de ses trois précédents livres, que sont :

·       « CÔTE D’IVOIRE : LA GUERRE DES IMBÉCILES »,

·       « CÔTE D’IVOIRE : Radioscopie d’une Rébellion incongrue… »

·       « AFRIQUE : La Traite des Faux Prophètes »,

Cette œuvre-ci intitulée : « L’Afrique Noire

Se développera vers l’an 2100… » 

Est également un cri du cœur de L’Auteur face à « l’Afrique, le Continent de la Misère, de la Pauvreté, des guerres, des coups d'État, du sida, des crises économiques, politiques, sociales, humanitaires, etc. »

Il affirme, avec force et conviction, que les temps des rébellions, des

Patriotismes exacerbés et des coups d'État, sont périmés et dépassés :

Car il y a un temps pour toutes choses : le temps d’acquérir les indépendances face aux oppresseurs et aux colonisateurs, et il y a le

Temps pour construire et développer nos Pays en particulier, et

L’Afrique en général…

Ne pas comprendre ce principe, c’est être imbécile…

Car le Monde avance et évolue rapidement, sauf l’Afrique noire qui

Recule ou qui marche à pas de tortue….

À cette allure, même en l’an 2100, l’Afrique noire sera encore

Sous-développée !

Avertissement :

 

Le défunt Président Félix HOUPHOUET-BOIGNY, Père Fondateur

De la République de CÔTE D’IVOIRE avait l’habitude de dire dans ses discours que « …les chiens aboient et les caravanes

Passent  (et la caravane passe) ; la caravane du bonheur du peuple passera… »

Feu le Docteur BALLA KEITA, Brillant, Bouillant Ministre de l’éducation nationale et idéologue attitré du Parti démocratique de COTE D’IVOIRE, affirmait souvent que « …les chiens ne changent jamais leur manière de s’asseoir… »

 

Après la publication de mes précédentes Œuvres Littéraires, Des apprentis sorciers,

Que dis-je, des chiens ont aboyé pour me dévorer et m’empêcher d’écrire d’autres livres…

Moi-même, également un chien et fidèle à ma réputation et à

Ma manière de m’asseoir, je continue la rédaction de mes œuvres littéraires sachant bien que DIEU TOUT-PUISSANT qui

Est CREATEUR, AMOUR ET VÉRITÉ, m’accorde ses faveurs divines.

 

D’ailleurs, en tant qu'Écrivain :

 

Dans mes publications, je me sens et je me considère en Mission (comme un APÔTRE ou UN ÉVÊQUE),

Pour développer et perpétuer le concept de littérature très engagée…

Une Écriture et une Littérature de combat, de contribution, de délivrance des Esprits endormis, et de développement en vue de la prise de conscience, par Mes Lecteurs et les Africains eux-mêmes, de leurs propres Valeurs et de leurs propres Destins…

 

 

Ce Livre-ci : «  L’Afrique Noire se développera vers l’an 2100 … »

Est presqu’un essai politico-économique, enrichi et agrémenté par des Souvenirs, des Rêves et mêmes des  Visions !

 

Diplomate de carrière, et donc longtemps embrigadé par les Pratiques, les Usages et Langages codés diplomatiques qui sont parfois très ambigus pour le Commun des Mortels,

 

Je saisis les occasions personnelles, que m’offrent la littérature  et mes autres Activités culturelles, comme des

Moments de repos, de délivrance, de détente, de sport, etc.

C’est pourquoi, l’Écriture et la Parole sont pour moi, des armes

Tranchantes…

 

Ainsi donc, dans mes livres, le ton est volontairement osé, Passionné, libéral,  Journalistique et presqu’un sermon pastoral…

Je parle et j’écris dans un français courant ivoirien et africain:

 

D’ailleurs au rendez-vous de la Francophonie, Chaque francophone ou francophile, arrive avec son français, notre patrimoine commun  et chacun

Vient avec les richesses culturelles de son propre pays…

 

 

AVANT-PROPOS

 

En ce JOUR béni du Mardi 20 janvier 2009 :

Le Monde entier en général et les Africains en particulier ont jubilé

Et dansé de joie, en ce jour très symbolique, historique et presque miraculeux, date de :

L’investiture de Son Excellence Monsieur Barack Hussein OBAMA,

 Un Afro- Américain d’origine kényane, Président de la République des ÉTATS UNIS D’AMÉRIQUE.

Mais pour atteindre cette Gloire, que de sacrifices, d’humiliations,

De prières mais surtout de travail et de stratégies, parmi tant d’autres

Innombrables efforts fournis par les Américains de couleur noire,

De génération en génération !

 

Bien sûr, sans oublier le charisme, l’intelligence, le courage et l’audace du PRÉSIDENT OBAMA lui-même !

 

Puisse son extraordinaire exemple, servir de modèle, de moteur et

De catalyseur aux humbles, aux opprimés et aux pauvres de tous les

Continents, particulièrement les consciences endormies en Afrique !

Mon unique propos dans ce livre, est de marqué (marquer) ma déception et mon afro-pessimisme, au sujet de l’Afrique noire qui risque certainement de ne pas se développer avant l’an 2100…

J’espère et je veux bien croire que les Africains saisiront la portée et toute la profondeur du Message divin que constitue l’élection du

Président OBAMA :

Selon moi, DIEU veut rappeler à tous les hommes et femmes que,

Quelle que soit la couleur de notre peau, nous sommes créés à Son Image et à Sa ressemblance, c'est-à-dire que, comme il est écrit dans

La bible au chapitre 1 du Livre de la Genèse,  que chacun de nous est doté

D’une capacité divine pour créer, multiplier et dominer le Monde…

Malheureusement pour l’Afrique noire, ses fils et filles, au lieu de

Développer leur continent en créant, en multipliant et en dominant,

L’Afrique noire subit sa destruction et son retard infligés par ses propres Progénitures! Pauvre Afrique noire….

L’Afrique noire est aujourd’hui, otage et victime de ses propres richesses, assassinée par des coups d'État, des Fous du Pouvoir, des rébellions, la corruption, etc.…, et leurs cortèges de :

De pauvreté, de choléra, de chômages chroniques, de bidonvilles…

Les Valeurs telles que La Vraie et Unique Démocratie, les Libertés individuelles, les Droits humanitaires, la Bonne gouvernance, le Développement, le Travail dans l’union, la Discipline et la Rigueur, ne semblent pas intéresser les Africains, les Pouvoirs

Politiques et tous les peuples d’Afrique noire…

·       A quand la prise en main de leur propre Destin par les africains  noirs eux-mêmes ?

·       Qui doit réveiller l’Afrique noire de son profond coma  ?

·       Y a-t-il des JÉSUS CHRIST pour ressusciter LAZARE L’AFRIQUE NOIRE ?

 

Bonne Lecture à Tous et à Toutes et que, DIEU NOTRE CRÉATEUR TOUT-PUISSANT, illumine l’Afrique noire, berceau d’innombrables

Richesses et de brillantes consciences, malheureusement encore enfouies,

Envahies et endormies dans les Ténèbres !

L’AUTEUR

 

SOMMAIRE

·       Citations

·       Dédicaces

·       Avertissement

·       Avant-propos

 

·       Chapitre 1 : Souvenirs et nostalgie d’enfance

 

 

·       Chapitre 2 : Séjour à AMELEKIA

 

·       Chapitre 3 : Nouveaux Mentors

 

·       Chapitre 4 : Culture africaine assassinée

 

·       Chapitre 5 : Règne de la démons-cratie

 

·       Chapitre 6 : Fous du Pouvoir

 

·       Chapitre 7 : Temps de la manger-cratie

 

 

·       Chapitre 8 : Génocide, Pauvreté, Misère, Sida, Coups d'État, Rébellion saugrenue et Patriotisme exacerbé, etc.…

 

·       Chapitre 9 : Peuple Africain, ignorant et passif, dépassé par les évènements…

 

 

·       Chapitre 10 : Pauvre Afrique, victime et otage pour ses Richesses.…

 

·       Chapitre 11 : À quand la prise de conscience et le Développement ?

 

·       Chapitre 12 : Conclusion

www.tanoh.niamke.over-blog.net

www.diplomatiesansfrontieres.over-blog.com

www.ceridafric.over-blog.comwww.netlog.com/tanohdjohn

www.twitter.com/tanohdjohn