Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

25/10/2012

COTE D'IVOIRE: Ma Lettre Ouverte au Président de la République.

CHRONIQUE DIPLOMATIQUE :

COTE D’IVOIRE : Ma Lettre Ouverte à Son Excellence Monsieur Le Président de la République de COTE D’IVOIRE :

Objet : Votre Haut Patronage et la Présidence effective de Votre Epouse, la Première Dame, sont sollicités à notre Diner-Gala pour « dépolitiser la COTE D’IVOIRE… »

Excellence Monsieur le Président de la République Et Cher Ainé Houphouétiste,

En 2008, après un songe suivi d’une vraie vision, quand j’ai publié à Paris, à mes propres frais, mon essai politique intitulé : « COTE D’IVOIRE, la guerre des imbéciles », certains ivoiriens, parmi lesquels mes propres parents et des amis, m’ont pris pour un « un fou » !

Oui, il faut être « un fou aimant son pays » plus que sa modeste, mais enviable carrière diplomatique, pour s’exposer dans les fonctions d’écrivain, de blogueur et de chroniqueur !

En effet, Monsieur le Président de la République, dans un pays sérieux, comme la COTE D’IVOIRE, pour que le développement et « les choses avancent normalement et convenablement », il faut des « fous du Roi » comme ma modeste personne…

Aujourd’hui, après la crise postélectorale de 2010 à 2011, les mêmes parents et amis, qui m’ont traité de fou, m’appellent maintenant « le Prophète…. »

Dieu Notre Père, l’Eternel des Armées, est-il obligé de se révéler uniquement, à ceux et à celles qui, dans leur orgueil, pensent qu’ils sont les seuls oints et élus de Dieu ?

Excellence Monsieur le Président de la République, avant de traiter le thème de cette chronique et cette lettre ouverte,

Permettez-moi, dis-je, Excellence Monsieur le Président de la République de vous citer un proverbe de la langue  agni  faisant partie intégrante des « Akans-Kotoko » :

« Celui qui épouse votre mère, après la mort ou le divorce de votre père, celui-là est également votre père, car chez nous en Afrique, le père est celui qui a épousé votre mère ! »

En un mot comme en mille, Excellence Monsieur le Président de la République, par votre brillante mais douloureuse élection présidentielle, Votre Excellence est le Père de tous et de toutes les ivoiriennes, bons ou mauvais, militants de votre parti politique le RDR ou pas, Houphouétistes ou pas…Et mêmes nos frères et sœurs du FPI, y compris l’Ancien Président GBAGBO, Nous sommes, tous et toutes, vos frères et sœurs, aux sens propres comme aux sens figurés…

Excellence Monsieur le Président de la République, un autre adage de ma dite langue susvisée, affirme que :

« Quand votre propre couteau vous coupe et vous blesse, vous ne le jetez pas… »

Très humblement et très modestement,

Excellence Monsieur le Président de la République, comme vous le savez certainement déjà, les ivoiriens et les ivoiriennes sont fatigués de la politique politicienne, creuse, vide, boueuse et vaseuse qui n’apporte, ni la paix, ni la démocratie, ni la cohésion sociale nationale, ni la bonne gouvernance et ni le développement économique : Tels sont les sens et les interprétations, de votre heureuse et victorieuse élection présidentielle…

En un mot comme en mille, Excellence Monsieur le Président de la République, vos frères et sœurs, les ivoiriens et les ivoiriennes, sont impatients et fatigués de vivre dans la misère, la précarité et la pauvreté, alors que notre pays, regorge d’immenses richesses et potentialités :

Pour n’avoir pas compris ce message de ses compatriotes, l’Ancien Président de la République, Son Excellence Monsieur Laurent GBAGBO, ses supporteurs et militants, n’ont aujourd’hui, que leurs yeux pour pleurer sur leurs propres sorts !

Et pourtant, Excellence Monsieur le Président de la République, je les avais prévenus, comme je me le permets de vous l’annoncer, à Votre Excellence, au nom du droit et de la liberté dont dispose les célébrités, les leaders d’opinions, les blogueurs et autres journalistes professionnels :

Oui et mille fois oui, Excellence Monsieur le Président de la République, selon moi, l’heure est venue de dépolitiser les débats ivoiriens et de passer, rapidement et dans la bonne gouvernance, aux vraies questions de la qualité de vie des populations ivoiriennes :

C’est dans cette vision et optique que, sous mon humble initiative et ma modeste proposition, « l’Agence BOJOUR » de Madame Anna YONTA-KAMARA, avec l’accord de principe tacite et oral de certains de vos plus proches collaborateurs, avons sollicité Votre Haut Patronage pour « dépolitiser les débats ivoiriens en organisant une quinzaine de la qualité de la vie et de la lutte contre la pollution en COTE D’IVOIRE. »

Notre Diner-Gala du 03 Novembre 2012(dont le projet de programme est ci-dessous communiqué), à la salle des Fêtes, de l’Hôtel Ivoire-Sofitel, dont Votre Excellence est le Haut Patron, Votre Epouse la Première Dame sollicitée en qualité de Présidente Effective, sous la demande de parrainage de Son Excellence Monsieur le Premier Ministre, cette cérémonie-là, dis-je, est notre humble, notre modeste contribution et notre soutien à Votre Excellence et à Son Projet de la Qualité de la vie des ivoiriens.

Enfin et pour terminer, Excellence Monsieur le Président de la République, j’affirme et je confirme qu’actuellement, « Votre Excellence est l’Homme qu’il faut, à la place qu’il faut, à la tête de la République de COTE D’IVOIRE », et Votre Brillant Ministre d’Etat, Ministre des Affaires Etrangères, Son Excellence Monsieur Daniel KABLAN DUNCAN, fait également du très bon travail, selon moi, m’exprimant en qualité de blogueur et de chroniqueur(et non en qualité du petit, jalousé et méprisé petit diplomate de carrière)…Selon moi, il faudra certainement étendre ses compétences et lui adjoindre, comme dans d’autres pays, des Ministres délégués :

A titres d’exemples :

·      Les Ivoiriens de la Diaspora et de l’Extérieur méritent qu’on leur accorde plus d’attentions à leurs nombreuses sollicitations….

·      Comme en Corée du Sud ou d’autres pays ailleurs, la Coopération, le commerce extérieur ou international pourraient dépendre des Affaires Etrangères, en qualité de Ministères délégués.

Excellence Monsieur le Président de la République, personne ne m’a demandé ni mandaté pour les doléances diplomatiques ci-dessus : Mais moi, en ma qualité « d’écrivain, de blogueur, de chroniqueur et de petit politicien Houphouétiste », je joue et j’assume, librement mes pensées, mes contributions et mes réflexions qui vous sont, déjà acquise et déjà favorable, car je me réjouis, uniquement et simplement, de l’intérêt et de la considération que m’accordent certains de vos plus proches collaborateurs, parmi lesquels des Conseillers, qui ont besoin de savoir, réellement et véritablement, des positions et des réflexions de vrais et courageux leaders d’opinions, parmi lesquels, sans fausse modestie, je fais partie intégrante, n’en déplaisent aux jaloux et hiboux haineux….

Oui, certainement que je ne suis pas un très brillant intellectuel, encore moins un illustre universitaire….

Mais depuis 1975, j’ai accumulé, au MEECI et à la JPDCI, les nombreux diplômes que délivre « l’Ecole de la Vie du Président Félix HOUPHOUET-BOIGNY. »

En effet, faire de la politique, c’est faire preuve de pragmatisme et de réalités…Et non une affaire de théories et de hiérarchies  administratives...

En vous remerciant et dans l’attente de vous revoir à « Ma Fête qui vous est dédiée pour dépolitiser les débats ivoiriens en parlant de la qualité de la vie», Je vous prie d’agréer, Excellence Monsieur le Président de la République, l’expression de mon infinie reconnaissance et de ma très haute considération.

TANOH NIAMKE DJOHN

-Diplomate, Ecrivain, Blogueur et Chroniqueur.

-Ancien Membre du Bureau National du MEECI,

-Ancien Membre de la JPDCI,

-Ancien Secrétaire Général et Membre Fondateur de l’Union Communale de Cocody(En 1981 sous l’Autorité du Maire, S.E.M le Ministre USHER ASSOUAN) : Monsieur le Ministre Mel E. Théodore était en ce temps-là, le Directeur du Cabinet dudit Maire, il vit encore et il peut témoigner que faire de la politique est une affaire différente de l’improvisation, de hiérarchie et des lourdeurs administratives….

http://tanohniamke.net

http://tanohniamke.wordpress.com

http://netlog.com/tanohdjohn

http://twitter.com/tanohdjohn

 

PROJET DE PROGRAMME DU DINER-GALA DU 03 NOVEMBRE 2012 :

·    19 heures : Arrivée et Installation des Invités,

·    19heures 30 Minutes : Arrivées et Installation des Présidents des Institutions et du Premier Ministre, Chef du Gouvernement, Parrain de la cérémonie.

·    20 Heures : Arrivée de la Première Dame, Présidente de la Cérémonie et Début de la Cérémonie.

1.         Mots de Bienvenue de Mme Anna YONTA-KAMARA, Directrice Générale de l’Agence « BOJOUR »,

2.         Discours de Monsieur le Directeur Général de l’ATCI, Président des Membre d’Honneur du Comité d’Organisation,

3.         Discours de Monsieur le Gouverneur du District Autonome d’ABIDJAN,

4.         Discours de Son Excellence Madame le Ministre de la Salubrité Urbaine, Madame Anne-Désirée OULOTO.

5.         Discours de Monsieur le Premier Ministre, Parrain de la Cérémonie,

6.         Discours de Madame la Première DAME de COTE D’IVOIRE, Présidente de la cérémonie.

7.         Des Surprises de Célébrités d’Artistes et de Personnalités.

8.         Les inscriptions se font, exclusivement, à l’Agence « BOJOUR » : Voir Contacts ci-dessous.

9.         Les Cartes des Officielles sont encore, en cours de distribution.

10.                        CONTACTS pour les formalités:

Téléphone :

00225 03 81 81 43

00225 07 52 67 68

00225 05 98 07 95

00225 08 76 73 11

 

 

 

 

 

 

 

 

 CHRONIQUE DIPLOMATIQUE :

COTE D’IVOIRE : Ma Lettre Ouverte à Son Excellence Monsieur Le Président de la République de COTE D’IVOIRE :

Objet : Votre Haut Patronage et la Présidence effective de Votre Epouse, la Première Dame, sont sollicités à notre Diner-Gala pour « dépolitiser la COTE D’IVOIRE… »

Excellence Monsieur le Président de la République Et Cher Ainé Houphouétiste,

En 2008, après un songe suivi d’une vraie vision, quand j’ai publié à Paris, à mes propres frais, mon essai politique intitulé : « COTE D’IVOIRE, la guerre des imbéciles », certains ivoiriens, parmi lesquels mes propres parents et des amis, m’ont pris pour un « un fou » !

Oui, il faut être « un fou aimant son pays » plus que sa modeste, mais enviable carrière diplomatique, pour s’exposer dans les fonctions d’écrivain, de blogueur et de chroniqueur !

En effet, Monsieur le Président de la République, dans un pays sérieux, comme la COTE D’IVOIRE, pour que le développement et « les choses avancent normalement et convenablement », il faut des « fous du Roi » comme ma modeste personne…

Aujourd’hui, après la crise postélectorale de 2010 à 2011, les mêmes parents et amis, qui m’ont traité de fou, m’appellent maintenant « le Prophète…. »

Dieu Notre Père, l’Eternel des Armées, est-il obligé de se révéler uniquement, à ceux et à celles qui, dans leur orgueil, pensent qu’ils sont les seuls oints et élus de Dieu ?

Excellence Monsieur le Président de la République, avant de traiter le thème de cette chronique et cette lettre ouverte,

Permettez-moi, dis-je, Excellence Monsieur le Président de la République de vous citer un proverbe de la langue  agni  faisant partie intégrante des « Akans-Kotoko » :

« Celui qui épouse votre mère, après la mort ou le divorce de votre père, celui-là est également votre père, car chez nous en Afrique, le père est celui qui a épousé votre mère ! »

En un mot comme en mille, Excellence Monsieur le Président de la République, par votre brillante mais douloureuse élection présidentielle, Votre Excellence est le Père de tous et de toutes les ivoiriennes, bons ou mauvais, militants de votre parti politique le RDR ou pas, Houphouétistes ou pas…Et mêmes nos frères et sœurs du FPI, y compris l’Ancien Président GBAGBO, Nous sommes, tous et toutes, vos frères et sœurs, aux sens propres comme aux sens figurés…

Excellence Monsieur le Président de la République, un autre adage de ma dite langue susvisée, affirme que :

« Quand votre propre couteau vous coupe et vous blesse, vous ne le jetez pas… »

Très humblement et très modestement,

Excellence Monsieur le Président de la République, comme vous le savez certainement déjà, les ivoiriens et les ivoiriennes sont fatigués de la politique politicienne, creuse, vide, boueuse et vaseuse qui n’apporte, ni la paix, ni la démocratie, ni la cohésion sociale nationale, ni la bonne gouvernance et ni le développement économique : Tels sont les sens et les interprétations, de votre heureuse et victorieuse élection présidentielle…

En un mot comme en mille, Excellence Monsieur le Président de la République, vos frères et sœurs, les ivoiriens et les ivoiriennes, sont impatients et fatigués de vivre dans la misère, la précarité et la pauvreté, alors que notre pays, regorge d’immenses richesses et potentialités :

Pour n’avoir pas compris ce message de ses compatriotes, l’Ancien Président de la République, Son Excellence Monsieur Laurent GBAGBO, ses supporteurs et militants, n’ont aujourd’hui, que leurs yeux pour pleurer sur leurs propres sorts !

Et pourtant, Excellence Monsieur le Président de la République, je les avais prévenus, comme je me le permets de vous l’annoncer, à Votre Excellence, au nom du droit et de la liberté dont dispose les célébrités, les leaders d’opinions, les blogueurs et autres journalistes professionnels :

Oui et mille fois oui, Excellence Monsieur le Président de la République, selon moi, l’heure est venue de dépolitiser les débats ivoiriens et de passer, rapidement et dans la bonne gouvernance, aux vraies questions de la qualité de vie des populations ivoiriennes :

C’est dans cette vision et optique que, sous mon humble initiative et ma modeste proposition, « l’Agence BOJOUR » de Madame Anna YONTA-KAMARA, avec l’accord de principe tacite et oral de certains de vos plus proches collaborateurs, avons sollicité Votre Haut Patronage pour « dépolitiser les débats ivoiriens en organisant une quinzaine de la qualité de la vie et de la lutte contre la pollution en COTE D’IVOIRE. »

Notre Diner-Gala du 03 Novembre 2012(dont le projet de programme est ci-dessous communiqué), à la salle des Fêtes, de l’Hôtel Ivoire-Sofitel, dont Votre Excellence est le Haut Patron, Votre Epouse la Première Dame sollicitée en qualité de Présidente Effective, sous la demande de parrainage de Son Excellence Monsieur le Premier Ministre, cette cérémonie-là, dis-je, est notre humble, notre modeste contribution et notre soutien à Votre Excellence et à Son Projet de la Qualité de la vie des ivoiriens.

Enfin et pour terminer, Excellence Monsieur le Président de la République, j’affirme et je confirme qu’actuellement, « Votre Excellence est l’Homme qu’il faut, à la place qu’il faut, à la tête de la République de COTE D’IVOIRE », et Votre Brillant Ministre d’Etat, Ministre des Affaires Etrangères, Son Excellence Monsieur Daniel KABLAN DUNCAN, fait également du très bon travail, selon moi, m’exprimant en qualité de blogueur et de chroniqueur(et non en qualité du petit, jalousé et méprisé petit diplomate de carrière)…Selon moi, il faudra certainement étendre ses compétences et lui adjoindre, comme dans d’autres pays, des Ministres délégués :

A titres d’exemples :

·      Les Ivoiriens de la Diaspora et de l’Extérieur méritent qu’on leur accorde plus d’attentions à leurs nombreuses sollicitations….

·      Comme en Corée du Sud ou d’autres pays ailleurs, la Coopération, le commerce extérieur ou international pourraient dépendre des Affaires Etrangères, en qualité de Ministères délégués.

Excellence Monsieur le Président de la République, personne ne m’a demandé ni mandaté pour les doléances diplomatiques ci-dessus : Mais moi, en ma qualité « d’écrivain, de blogueur, de chroniqueur et de petit politicien Houphouétiste », je joue et j’assume, librement mes pensées, mes contributions et mes réflexions qui vous sont, déjà acquise et déjà favorable, car je me réjouis, uniquement et simplement, de l’intérêt et de la considération que m’accordent certains de vos plus proches collaborateurs, parmi lesquels des Conseillers, qui ont besoin de savoir, réellement et véritablement, des positions et des réflexions de vrais et courageux leaders d’opinions, parmi lesquels, sans fausse modestie, je fais partie intégrante, n’en déplaisent aux jaloux et hiboux haineux….

Oui, certainement que je ne suis pas un très brillant intellectuel, encore moins un illustre universitaire….

Mais depuis 1975, j’ai accumulé, au MEECI et à la JPDCI, les nombreux diplômes que délivre « l’Ecole de la Vie du Président Félix HOUPHOUET-BOIGNY. »

En effet, faire de la politique, c’est faire preuve de pragmatisme et de réalités…Et non une affaire de théories et de hiérarchies  administratives...

En vous remerciant et dans l’attente de vous revoir à « Ma Fête qui vous est dédiée pour dépolitiser les débats ivoiriens en parlant de la qualité de la vie», Je vous prie d’agréer, Excellence Monsieur le Président de la République, l’expression de mon infinie reconnaissance et de ma très haute considération.

TANOH NIAMKE DJOHN

-Diplomate, Ecrivain, Blogueur et Chroniqueur.

-Ancien Membre du Bureau National du MEECI,

-Ancien Membre de la JPDCI,

-Ancien Secrétaire Général et Membre Fondateur de l’Union Communale de Cocody(En 1981 sous l’Autorité du Maire, S.E.M le Ministre USHER ASSOUAN) : Monsieur le Ministre Mel E. Théodore était en ce temps-là, le Directeur du Cabinet dudit Maire, il vit encore et il peut témoigner que faire de la politique est une affaire différente de l’improvisation, de hiérarchie et des lourdeurs administratives….

http://tanohniamke.net

http://tanohniamke.wordpress.com

http://netlog.com/tanohdjohn

http://twitter.com/tanohdjohn

 

PROJET DE PROGRAMME DU DINER-GALA DU 03 NOVEMBRE 2012 :

·    19 heures : Arrivée et Installation des Invités,

·    19heures 30 Minutes : Arrivées et Installation des Présidents des Institutions et du Premier Ministre, Chef du Gouvernement, Parrain de la cérémonie.

·    20 Heures : Arrivée de la Première Dame, Présidente de la Cérémonie et Début de la Cérémonie.

1.         Mots de Bienvenue de Mme Anna YONTA-KAMARA, Directrice Générale de l’Agence « BOJOUR »,

2.         Discours de Monsieur le Directeur Général de l’ATCI, Président des Membre d’Honneur du Comité d’Organisation,

3.         Discours de Monsieur le Gouverneur du District Autonome d’ABIDJAN,

4.         Discours de Son Excellence Madame le Ministre de la Salubrité Urbaine, Madame Anne-Désirée OULOTO.

5.         Discours de Monsieur le Premier Ministre, Parrain de la Cérémonie,

6.         Discours de Madame la Première DAME de COTE D’IVOIRE, Présidente de la cérémonie.

7.         Des Surprises de Célébrités d’Artistes et de Personnalités.

8.         Les inscriptions se font, exclusivement, à l’Agence « BOJOUR » : Voir Contacts ci-dessous.

9.         Les Cartes des Officielles sont encore, en cours de distribution.

10.                        CONTACTS pour les formalités:

Téléphone :

00225 03 81 81 43

00225 07 52 67 68

00225 05 98 07 95

00225 08 76 73 11

 

 

 

 

 

 

 

 

 CHRONIQUE DIPLOMATIQUE :

COTE D’IVOIRE : Ma Lettre Ouverte à Son Excellence Monsieur Le Président de la République de COTE D’IVOIRE :

Objet : Votre Haut Patronage et la Présidence effective de Votre Epouse, la Première Dame, sont sollicités à notre Diner-Gala pour « dépolitiser la COTE D’IVOIRE… »

Excellence Monsieur le Président de la République Et Cher Ainé Houphouétiste,

En 2008, après un songe suivi d’une vraie vision, quand j’ai publié à Paris, à mes propres frais, mon essai politique intitulé : « COTE D’IVOIRE, la guerre des imbéciles », certains ivoiriens, parmi lesquels mes propres parents et des amis, m’ont pris pour un « un fou » !

Oui, il faut être « un fou aimant son pays » plus que sa modeste, mais enviable carrière diplomatique, pour s’exposer dans les fonctions d’écrivain, de blogueur et de chroniqueur !

En effet, Monsieur le Président de la République, dans un pays sérieux, comme la COTE D’IVOIRE, pour que le développement et « les choses avancent normalement et convenablement », il faut des « fous du Roi » comme ma modeste personne…

Aujourd’hui, après la crise postélectorale de 2010 à 2011, les mêmes parents et amis, qui m’ont traité de fou, m’appellent maintenant « le Prophète…. »

Dieu Notre Père, l’Eternel des Armées, est-il obligé de se révéler uniquement, à ceux et à celles qui, dans leur orgueil, pensent qu’ils sont les seuls oints et élus de Dieu ?

Excellence Monsieur le Président de la République, avant de traiter le thème de cette chronique et cette lettre ouverte,

Permettez-moi, dis-je, Excellence Monsieur le Président de la République de vous citer un proverbe de la langue  agni  faisant partie intégrante des « Akans-Kotoko » :

« Celui qui épouse votre mère, après la mort ou le divorce de votre père, celui-là est également votre père, car chez nous en Afrique, le père est celui qui a épousé votre mère ! »

En un mot comme en mille, Excellence Monsieur le Président de la République, par votre brillante mais douloureuse élection présidentielle, Votre Excellence est le Père de tous et de toutes les ivoiriennes, bons ou mauvais, militants de votre parti politique le RDR ou pas, Houphouétistes ou pas…Et mêmes nos frères et sœurs du FPI, y compris l’Ancien Président GBAGBO, Nous sommes, tous et toutes, vos frères et sœurs, aux sens propres comme aux sens figurés…

Excellence Monsieur le Président de la République, un autre adage de ma dite langue susvisée, affirme que :

« Quand votre propre couteau vous coupe et vous blesse, vous ne le jetez pas… »

Très humblement et très modestement,

Excellence Monsieur le Président de la République, comme vous le savez certainement déjà, les ivoiriens et les ivoiriennes sont fatigués de la politique politicienne, creuse, vide, boueuse et vaseuse qui n’apporte, ni la paix, ni la démocratie, ni la cohésion sociale nationale, ni la bonne gouvernance et ni le développement économique : Tels sont les sens et les interprétations, de votre heureuse et victorieuse élection présidentielle…

En un mot comme en mille, Excellence Monsieur le Président de la République, vos frères et sœurs, les ivoiriens et les ivoiriennes, sont impatients et fatigués de vivre dans la misère, la précarité et la pauvreté, alors que notre pays, regorge d’immenses richesses et potentialités :

Pour n’avoir pas compris ce message de ses compatriotes, l’Ancien Président de la République, Son Excellence Monsieur Laurent GBAGBO, ses supporteurs et militants, n’ont aujourd’hui, que leurs yeux pour pleurer sur leurs propres sorts !

Et pourtant, Excellence Monsieur le Président de la République, je les avais prévenus, comme je me le permets de vous l’annoncer, à Votre Excellence, au nom du droit et de la liberté dont dispose les célébrités, les leaders d’opinions, les blogueurs et autres journalistes professionnels :

Oui et mille fois oui, Excellence Monsieur le Président de la République, selon moi, l’heure est venue de dépolitiser les débats ivoiriens et de passer, rapidement et dans la bonne gouvernance, aux vraies questions de la qualité de vie des populations ivoiriennes :

C’est dans cette vision et optique que, sous mon humble initiative et ma modeste proposition, « l’Agence BOJOUR » de Madame Anna YONTA-KAMARA, avec l’accord de principe tacite et oral de certains de vos plus proches collaborateurs, avons sollicité Votre Haut Patronage pour « dépolitiser les débats ivoiriens en organisant une quinzaine de la qualité de la vie et de la lutte contre la pollution en COTE D’IVOIRE. »

Notre Diner-Gala du 03 Novembre 2012(dont le projet de programme est ci-dessous communiqué), à la salle des Fêtes, de l’Hôtel Ivoire-Sofitel, dont Votre Excellence est le Haut Patron, Votre Epouse la Première Dame sollicitée en qualité de Présidente Effective, sous la demande de parrainage de Son Excellence Monsieur le Premier Ministre, cette cérémonie-là, dis-je, est notre humble, notre modeste contribution et notre soutien à Votre Excellence et à Son Projet de la Qualité de la vie des ivoiriens.

Enfin et pour terminer, Excellence Monsieur le Président de la République, j’affirme et je confirme qu’actuellement, « Votre Excellence est l’Homme qu’il faut, à la place qu’il faut, à la tête de la République de COTE D’IVOIRE », et Votre Brillant Ministre d’Etat, Ministre des Affaires Etrangères, Son Excellence Monsieur Daniel KABLAN DUNCAN, fait également du très bon travail, selon moi, m’exprimant en qualité de blogueur et de chroniqueur(et non en qualité du petit, jalousé et méprisé petit diplomate de carrière)…Selon moi, il faudra certainement étendre ses compétences et lui adjoindre, comme dans d’autres pays, des Ministres délégués :

A titres d’exemples :

·      Les Ivoiriens de la Diaspora et de l’Extérieur méritent qu’on leur accorde plus d’attentions à leurs nombreuses sollicitations….

·      Comme en Corée du Sud ou d’autres pays ailleurs, la Coopération, le commerce extérieur ou international pourraient dépendre des Affaires Etrangères, en qualité de Ministères délégués.

Excellence Monsieur le Président de la République, personne ne m’a demandé ni mandaté pour les doléances diplomatiques ci-dessus : Mais moi, en ma qualité « d’écrivain, de blogueur, de chroniqueur et de petit politicien Houphouétiste », je joue et j’assume, librement mes pensées, mes contributions et mes réflexions qui vous sont, déjà acquise et déjà favorable, car je me réjouis, uniquement et simplement, de l’intérêt et de la considération que m’accordent certains de vos plus proches collaborateurs, parmi lesquels des Conseillers, qui ont besoin de savoir, réellement et véritablement, des positions et des réflexions de vrais et courageux leaders d’opinions, parmi lesquels, sans fausse modestie, je fais partie intégrante, n’en déplaisent aux jaloux et hiboux haineux….

Oui, certainement que je ne suis pas un très brillant intellectuel, encore moins un illustre universitaire….

Mais depuis 1975, j’ai accumulé, au MEECI et à la JPDCI, les nombreux diplômes que délivre « l’Ecole de la Vie du Président Félix HOUPHOUET-BOIGNY. »

En effet, faire de la politique, c’est faire preuve de pragmatisme et de réalités…Et non une affaire de théories et de hiérarchies  administratives...

En vous remerciant et dans l’attente de vous revoir à « Ma Fête qui vous est dédiée pour dépolitiser les débats ivoiriens en parlant de la qualité de la vie», Je vous prie d’agréer, Excellence Monsieur le Président de la République, l’expression de mon infinie reconnaissance et de ma très haute considération.

TANOH NIAMKE DJOHN

-Diplomate, Ecrivain, Blogueur et Chroniqueur.

-Ancien Membre du Bureau National du MEECI,

-Ancien Membre de la JPDCI,

-Ancien Secrétaire Général et Membre Fondateur de l’Union Communale de Cocody(En 1981 sous l’Autorité du Maire, S.E.M le Ministre USHER ASSOUAN) : Monsieur le Ministre Mel E. Théodore était en ce temps-là, le Directeur du Cabinet dudit Maire, il vit encore et il peut témoigner que faire de la politique est une affaire différente de l’improvisation, de hiérarchie et des lourdeurs administratives….

http://tanohniamke.net

http://tanohniamke.wordpress.com

http://netlog.com/tanohdjohn

http://twitter.com/tanohdjohn

 

PROJET DE PROGRAMME DU DINER-GALA DU 03 NOVEMBRE 2012 :

·    19 heures : Arrivée et Installation des Invités,

·    19heures 30 Minutes : Arrivées et Installation des Présidents des Institutions et du Premier Ministre, Chef du Gouvernement, Parrain de la cérémonie.

·    20 Heures : Arrivée de la Première Dame, Présidente de la Cérémonie et Début de la Cérémonie.

1.         Mots de Bienvenue de Mme Anna YONTA-KAMARA, Directrice Générale de l’Agence « BOJOUR »,

2.         Discours de Monsieur le Directeur Général de l’ATCI, Président des Membre d’Honneur du Comité d’Organisation,

3.         Discours de Monsieur le Gouverneur du District Autonome d’ABIDJAN,

4.         Discours de Son Excellence Madame le Ministre de la Salubrité Urbaine, Madame Anne-Désirée OULOTO.

5.         Discours de Monsieur le Premier Ministre, Parrain de la Cérémonie,

6.         Discours de Madame la Première DAME de COTE D’IVOIRE, Présidente de la cérémonie.

7.         Des Surprises de Célébrités d’Artistes et de Personnalités.

8.         Les inscriptions se font, exclusivement, à l’Agence « BOJOUR » : Voir Contacts ci-dessous.

9.         Les Cartes des Officielles sont encore, en cours de distribution.

10.                        CONTACTS pour les formalités:

Téléphone :

00225 03 81 81 43

00225 07 52 67 68

00225 05 98 07 95

00225 08 76 73 11

 

 

 

 

 

 

 

 

 CHRONIQUE DIPLOMATIQUE :

COTE D’IVOIRE : Ma Lettre Ouverte à Son Excellence Monsieur Le Président de la République de COTE D’IVOIRE :

Objet : Votre Haut Patronage et la Présidence effective de Votre Epouse, la Première Dame, sont sollicités à notre Diner-Gala pour « dépolitiser la COTE D’IVOIRE… »

Excellence Monsieur le Président de la République Et Cher Ainé Houphouétiste,

En 2008, après un songe suivi d’une vraie vision, quand j’ai publié à Paris, à mes propres frais, mon essai politique intitulé : « COTE D’IVOIRE, la guerre des imbéciles », certains ivoiriens, parmi lesquels mes propres parents et des amis, m’ont pris pour un « un fou » !

Oui, il faut être « un fou aimant son pays » plus que sa modeste, mais enviable carrière diplomatique, pour s’exposer dans les fonctions d’écrivain, de blogueur et de chroniqueur !

En effet, Monsieur le Président de la République, dans un pays sérieux, comme la COTE D’IVOIRE, pour que le développement et « les choses avancent normalement et convenablement », il faut des « fous du Roi » comme ma modeste personne…

Aujourd’hui, après la crise postélectorale de 2010 à 2011, les mêmes parents et amis, qui m’ont traité de fou, m’appellent maintenant « le Prophète…. »

Dieu Notre Père, l’Eternel des Armées, est-il obligé de se révéler uniquement, à ceux et à celles qui, dans leur orgueil, pensent qu’ils sont les seuls oints et élus de Dieu ?

Excellence Monsieur le Président de la République, avant de traiter le thème de cette chronique et cette lettre ouverte,

Permettez-moi, dis-je, Excellence Monsieur le Président de la République de vous citer un proverbe de la langue  agni  faisant partie intégrante des « Akans-Kotoko » :

« Celui qui épouse votre mère, après la mort ou le divorce de votre père, celui-là est également votre père, car chez nous en Afrique, le père est celui qui a épousé votre mère ! »

En un mot comme en mille, Excellence Monsieur le Président de la République, par votre brillante mais douloureuse élection présidentielle, Votre Excellence est le Père de tous et de toutes les ivoiriennes, bons ou mauvais, militants de votre parti politique le RDR ou pas, Houphouétistes ou pas…Et mêmes nos frères et sœurs du FPI, y compris l’Ancien Président GBAGBO, Nous sommes, tous et toutes, vos frères et sœurs, aux sens propres comme aux sens figurés…

Excellence Monsieur le Président de la République, un autre adage de ma dite langue susvisée, affirme que :

« Quand votre propre couteau vous coupe et vous blesse, vous ne le jetez pas… »

Très humblement et très modestement,

Excellence Monsieur le Président de la République, comme vous le savez certainement déjà, les ivoiriens et les ivoiriennes sont fatigués de la politique politicienne, creuse, vide, boueuse et vaseuse qui n’apporte, ni la paix, ni la démocratie, ni la cohésion sociale nationale, ni la bonne gouvernance et ni le développement économique : Tels sont les sens et les interprétations, de votre heureuse et victorieuse élection présidentielle…

En un mot comme en mille, Excellence Monsieur le Président de la République, vos frères et sœurs, les ivoiriens et les ivoiriennes, sont impatients et fatigués de vivre dans la misère, la précarité et la pauvreté, alors que notre pays, regorge d’immenses richesses et potentialités :

Pour n’avoir pas compris ce message de ses compatriotes, l’Ancien Président de la République, Son Excellence Monsieur Laurent GBAGBO, ses supporteurs et militants, n’ont aujourd’hui, que leurs yeux pour pleurer sur leurs propres sorts !

Et pourtant, Excellence Monsieur le Président de la République, je les avais prévenus, comme je me le permets de vous l’annoncer, à Votre Excellence, au nom du droit et de la liberté dont dispose les célébrités, les leaders d’opinions, les blogueurs et autres journalistes professionnels :

Oui et mille fois oui, Excellence Monsieur le Président de la République, selon moi, l’heure est venue de dépolitiser les débats ivoiriens et de passer, rapidement et dans la bonne gouvernance, aux vraies questions de la qualité de vie des populations ivoiriennes :

C’est dans cette vision et optique que, sous mon humble initiative et ma modeste proposition, « l’Agence BOJOUR » de Madame Anna YONTA-KAMARA, avec l’accord de principe tacite et oral de certains de vos plus proches collaborateurs, avons sollicité Votre Haut Patronage pour « dépolitiser les débats ivoiriens en organisant une quinzaine de la qualité de la vie et de la lutte contre la pollution en COTE D’IVOIRE. »

Notre Diner-Gala du 03 Novembre 2012(dont le projet de programme est ci-dessous communiqué), à la salle des Fêtes, de l’Hôtel Ivoire-Sofitel, dont Votre Excellence est le Haut Patron, Votre Epouse la Première Dame sollicitée en qualité de Présidente Effective, sous la demande de parrainage de Son Excellence Monsieur le Premier Ministre, cette cérémonie-là, dis-je, est notre humble, notre modeste contribution et notre soutien à Votre Excellence et à Son Projet de la Qualité de la vie des ivoiriens.

Enfin et pour terminer, Excellence Monsieur le Président de la République, j’affirme et je confirme qu’actuellement, « Votre Excellence est l’Homme qu’il faut, à la place qu’il faut, à la tête de la République de COTE D’IVOIRE », et Votre Brillant Ministre d’Etat, Ministre des Affaires Etrangères, Son Excellence Monsieur Daniel KABLAN DUNCAN, fait également du très bon travail, selon moi, m’exprimant en qualité de blogueur et de chroniqueur(et non en qualité du petit, jalousé et méprisé petit diplomate de carrière)…Selon moi, il faudra certainement étendre ses compétences et lui adjoindre, comme dans d’autres pays, des Ministres délégués :

A titres d’exemples :

·      Les Ivoiriens de la Diaspora et de l’Extérieur méritent qu’on leur accorde plus d’attentions à leurs nombreuses sollicitations….

·      Comme en Corée du Sud ou d’autres pays ailleurs, la Coopération, le commerce extérieur ou international pourraient dépendre des Affaires Etrangères, en qualité de Ministères délégués.

Excellence Monsieur le Président de la République, personne ne m’a demandé ni mandaté pour les doléances diplomatiques ci-dessus : Mais moi, en ma qualité « d’écrivain, de blogueur, de chroniqueur et de petit politicien Houphouétiste », je joue et j’assume, librement mes pensées, mes contributions et mes réflexions qui vous sont, déjà acquise et déjà favorable, car je me réjouis, uniquement et simplement, de l’intérêt et de la considération que m’accordent certains de vos plus proches collaborateurs, parmi lesquels des Conseillers, qui ont besoin de savoir, réellement et véritablement, des positions et des réflexions de vrais et courageux leaders d’opinions, parmi lesquels, sans fausse modestie, je fais partie intégrante, n’en déplaisent aux jaloux et hiboux haineux….

Oui, certainement que je ne suis pas un très brillant intellectuel, encore moins un illustre universitaire….

Mais depuis 1975, j’ai accumulé, au MEECI et à la JPDCI, les nombreux diplômes que délivre « l’Ecole de la Vie du Président Félix HOUPHOUET-BOIGNY. »

En effet, faire de la politique, c’est faire preuve de pragmatisme et de réalités…Et non une affaire de théories et de hiérarchies  administratives...

En vous remerciant et dans l’attente de vous revoir à « Ma Fête qui vous est dédiée pour dépolitiser les débats ivoiriens en parlant de la qualité de la vie», Je vous prie d’agréer, Excellence Monsieur le Président de la République, l’expression de mon infinie reconnaissance et de ma très haute considération.

TANOH NIAMKE DJOHN

-Diplomate, Ecrivain, Blogueur et Chroniqueur.

-Ancien Membre du Bureau National du MEECI,

-Ancien Membre de la JPDCI,

-Ancien Secrétaire Général et Membre Fondateur de l’Union Communale de Cocody(En 1981 sous l’Autorité du Maire, S.E.M le Ministre USHER ASSOUAN) : Monsieur le Ministre Mel E. Théodore était en ce temps-là, le Directeur du Cabinet dudit Maire, il vit encore et il peut témoigner que faire de la politique est une affaire différente de l’improvisation, de hiérarchie et des lourdeurs administratives….

http://tanohniamke.net

http://tanohniamke.wordpress.com

http://netlog.com/tanohdjohn

http://twitter.com/tanohdjohn

 

PROJET DE PROGRAMME DU DINER-GALA DU 03 NOVEMBRE 2012 :

·    19 heures : Arrivée et Installation des Invités,

·    19heures 30 Minutes : Arrivées et Installation des Présidents des Institutions et du Premier Ministre, Chef du Gouvernement, Parrain de la cérémonie.

·    20 Heures : Arrivée de la Première Dame, Présidente de la Cérémonie et Début de la Cérémonie.

1.         Mots de Bienvenue de Mme Anna YONTA-KAMARA, Directrice Générale de l’Agence « BOJOUR »,

2.         Discours de Monsieur le Directeur Général de l’ATCI, Président des Membre d’Honneur du Comité d’Organisation,

3.         Discours de Monsieur le Gouverneur du District Autonome d’ABIDJAN,

4.         Discours de Son Excellence Madame le Ministre de la Salubrité Urbaine, Madame Anne-Désirée OULOTO.

5.         Discours de Monsieur le Premier Ministre, Parrain de la Cérémonie,

6.         Discours de Madame la Première DAME de COTE D’IVOIRE, Présidente de la cérémonie.

7.         Des Surprises de Célébrités d’Artistes et de Personnalités.

8.         Les inscriptions se font, exclusivement, à l’Agence « BOJOUR » : Voir Contacts ci-dessous.

9.         Les Cartes des Officielles sont encore, en cours de distribution.

10.                        CONTACTS pour les formalités:

Téléphone :

00225 03 81 81 43

00225 07 52 67 68

00225 05 98 07 95

00225 08 76 73 11

 

 

 

 

 

 

 

 

 CHRONIQUE DIPLOMATIQUE :

COTE D’IVOIRE : Ma Lettre Ouverte à Son Excellence Monsieur Le Président de la République de COTE D’IVOIRE :

Objet : Votre Haut Patronage et la Présidence effective de Votre Epouse, la Première Dame, sont sollicités à notre Diner-Gala pour « dépolitiser la COTE D’IVOIRE… »

Excellence Monsieur le Président de la République Et Cher Ainé Houphouétiste,

En 2008, après un songe suivi d’une vraie vision, quand j’ai publié à Paris, à mes propres frais, mon essai politique intitulé : « COTE D’IVOIRE, la guerre des imbéciles », certains ivoiriens, parmi lesquels mes propres parents et des amis, m’ont pris pour un « un fou » !

Oui, il faut être « un fou aimant son pays » plus que sa modeste, mais enviable carrière diplomatique, pour s’exposer dans les fonctions d’écrivain, de blogueur et de chroniqueur !

En effet, Monsieur le Président de la République, dans un pays sérieux, comme la COTE D’IVOIRE, pour que le développement et « les choses avancent normalement et convenablement », il faut des « fous du Roi » comme ma modeste personne…

Aujourd’hui, après la crise postélectorale de 2010 à 2011, les mêmes parents et amis, qui m’ont traité de fou, m’appellent maintenant « le Prophète…. »

Dieu Notre Père, l’Eternel des Armées, est-il obligé de se révéler uniquement, à ceux et à celles qui, dans leur orgueil, pensent qu’ils sont les seuls oints et élus de Dieu ?

Excellence Monsieur le Président de la République, avant de traiter le thème de cette chronique et cette lettre ouverte,

Permettez-moi, dis-je, Excellence Monsieur le Président de la République de vous citer un proverbe de la langue  agni  faisant partie intégrante des « Akans-Kotoko » :

« Celui qui épouse votre mère, après la mort ou le divorce de votre père, celui-là est également votre père, car chez nous en Afrique, le père est celui qui a épousé votre mère ! »

En un mot comme en mille, Excellence Monsieur le Président de la République, par votre brillante mais douloureuse élection présidentielle, Votre Excellence est le Père de tous et de toutes les ivoiriennes, bons ou mauvais, militants de votre parti politique le RDR ou pas, Houphouétistes ou pas…Et mêmes nos frères et sœurs du FPI, y compris l’Ancien Président GBAGBO, Nous sommes, tous et toutes, vos frères et sœurs, aux sens propres comme aux sens figurés…

Excellence Monsieur le Président de la République, un autre adage de ma dite langue susvisée, affirme que :

« Quand votre propre couteau vous coupe et vous blesse, vous ne le jetez pas… »

Très humblement et très modestement,

Excellence Monsieur le Président de la République, comme vous le savez certainement déjà, les ivoiriens et les ivoiriennes sont fatigués de la politique politicienne, creuse, vide, boueuse et vaseuse qui n’apporte, ni la paix, ni la démocratie, ni la cohésion sociale nationale, ni la bonne gouvernance et ni le développement économique : Tels sont les sens et les interprétations, de votre heureuse et victorieuse élection présidentielle…

En un mot comme en mille, Excellence Monsieur le Président de la République, vos frères et sœurs, les ivoiriens et les ivoiriennes, sont impatients et fatigués de vivre dans la misère, la précarité et la pauvreté, alors que notre pays, regorge d’immenses richesses et potentialités :

Pour n’avoir pas compris ce message de ses compatriotes, l’Ancien Président de la République, Son Excellence Monsieur Laurent GBAGBO, ses supporteurs et militants, n’ont aujourd’hui, que leurs yeux pour pleurer sur leurs propres sorts !

Et pourtant, Excellence Monsieur le Président de la République, je les avais prévenus, comme je me le permets de vous l’annoncer, à Votre Excellence, au nom du droit et de la liberté dont dispose les célébrités, les leaders d’opinions, les blogueurs et autres journalistes professionnels :

Oui et mille fois oui, Excellence Monsieur le Président de la République, selon moi, l’heure est venue de dépolitiser les débats ivoiriens et de passer, rapidement et dans la bonne gouvernance, aux vraies questions de la qualité de vie des populations ivoiriennes :

C’est dans cette vision et optique que, sous mon humble initiative et ma modeste proposition, « l’Agence BOJOUR » de Madame Anna YONTA-KAMARA, avec l’accord de principe tacite et oral de certains de vos plus proches collaborateurs, avons sollicité Votre Haut Patronage pour « dépolitiser les débats ivoiriens en organisant une quinzaine de la qualité de la vie et de la lutte contre la pollution en COTE D’IVOIRE. »

Notre Diner-Gala du 03 Novembre 2012(dont le projet de programme est ci-dessous communiqué), à la salle des Fêtes, de l’Hôtel Ivoire-Sofitel, dont Votre Excellence est le Haut Patron, Votre Epouse la Première Dame sollicitée en qualité de Présidente Effective, sous la demande de parrainage de Son Excellence Monsieur le Premier Ministre, cette cérémonie-là, dis-je, est notre humble, notre modeste contribution et notre soutien à Votre Excellence et à Son Projet de la Qualité de la vie des ivoiriens.

Enfin et pour terminer, Excellence Monsieur le Président de la République, j’affirme et je confirme qu’actuellement, « Votre Excellence est l’Homme qu’il faut, à la place qu’il faut, à la tête de la République de COTE D’IVOIRE », et Votre Brillant Ministre d’Etat, Ministre des Affaires Etrangères, Son Excellence Monsieur Daniel KABLAN DUNCAN, fait également du très bon travail, selon moi, m’exprimant en qualité de blogueur et de chroniqueur(et non en qualité du petit, jalousé et méprisé petit diplomate de carrière)…Selon moi, il faudra certainement étendre ses compétences et lui adjoindre, comme dans d’autres pays, des Ministres délégués :

A titres d’exemples :

·      Les Ivoiriens de la Diaspora et de l’Extérieur méritent qu’on leur accorde plus d’attentions à leurs nombreuses sollicitations….

·      Comme en Corée du Sud ou d’autres pays ailleurs, la Coopération, le commerce extérieur ou international pourraient dépendre des Affaires Etrangères, en qualité de Ministères délégués.

Excellence Monsieur le Président de la République, personne ne m’a demandé ni mandaté pour les doléances diplomatiques ci-dessus : Mais moi, en ma qualité « d’écrivain, de blogueur, de chroniqueur et de petit politicien Houphouétiste », je joue et j’assume, librement mes pensées, mes contributions et mes réflexions qui vous sont, déjà acquise et déjà favorable, car je me réjouis, uniquement et simplement, de l’intérêt et de la considération que m’accordent certains de vos plus proches collaborateurs, parmi lesquels des Conseillers, qui ont besoin de savoir, réellement et véritablement, des positions et des réflexions de vrais et courageux leaders d’opinions, parmi lesquels, sans fausse modestie, je fais partie intégrante, n’en déplaisent aux jaloux et hiboux haineux….

Oui, certainement que je ne suis pas un très brillant intellectuel, encore moins un illustre universitaire….

Mais depuis 1975, j’ai accumulé, au MEECI et à la JPDCI, les nombreux diplômes que délivre « l’Ecole de la Vie du Président Félix HOUPHOUET-BOIGNY. »

En effet, faire de la politique, c’est faire preuve de pragmatisme et de réalités…Et non une affaire de théories et de hiérarchies  administratives...

En vous remerciant et dans l’attente de vous revoir à « Ma Fête qui vous est dédiée pour dépolitiser les débats ivoiriens en parlant de la qualité de la vie», Je vous prie d’agréer, Excellence Monsieur le Président de la République, l’expression de mon infinie reconnaissance et de ma très haute considération.

TANOH NIAMKE DJOHN

-Diplomate, Ecrivain, Blogueur et Chroniqueur.

-Ancien Membre du Bureau National du MEECI,

-Ancien Membre de la JPDCI,

-Ancien Secrétaire Général et Membre Fondateur de l’Union Communale de Cocody(En 1981 sous l’Autorité du Maire, S.E.M le Ministre USHER ASSOUAN) : Monsieur le Ministre Mel E. Théodore était en ce temps-là, le Directeur du Cabinet dudit Maire, il vit encore et il peut témoigner que faire de la politique est une affaire différente de l’improvisation, de hiérarchie et des lourdeurs administratives….

http://tanohniamke.net

http://tanohniamke.wordpress.com

http://netlog.com/tanohdjohn

http://twitter.com/tanohdjohn

 

PROJET DE PROGRAMME DU DINER-GALA DU 03 NOVEMBRE 2012 :

·    19 heures : Arrivée et Installation des Invités,

·    19heures 30 Minutes : Arrivées et Installation des Présidents des Institutions et du Premier Ministre, Chef du Gouvernement, Parrain de la cérémonie.

·    20 Heures : Arrivée de la Première Dame, Présidente de la Cérémonie et Début de la Cérémonie.

1.         Mots de Bienvenue de Mme Anna YONTA-KAMARA, Directrice Générale de l’Agence « BOJOUR »,

2.         Discours de Monsieur le Directeur Général de l’ATCI, Président des Membre d’Honneur du Comité d’Organisation,

3.         Discours de Monsieur le Gouverneur du District Autonome d’ABIDJAN,

4.         Discours de Son Excellence Madame le Ministre de la Salubrité Urbaine, Madame Anne-Désirée OULOTO.

5.         Discours de Monsieur le Premier Ministre, Parrain de la Cérémonie,

6.         Discours de Madame la Première DAME de COTE D’IVOIRE, Présidente de la cérémonie.

7.         Des Surprises de Célébrités d’Artistes et de Personnalités.

8.         Les inscriptions se font, exclusivement, à l’Agence « BOJOUR » : Voir Contacts ci-dessous.

9.         Les Cartes des Officielles sont encore, en cours de distribution.

10.                        CONTACTS pour les formalités:

Téléphone :

00225 03 81 81 43

00225 07 52 67 68

00225 05 98 07 95

00225 08 76 73 11

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.