Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

12/01/2012

COTE D'IVOIRE: Hommage à BAMBA MAMADOU

Hommage à son excellence monsieur BAMBA MAMADOU, Ancien Ministre des Affaires Etrangères de la République de COTE d’IVOIRE

-Chers amis internautes,

-Chers frères et sœurs ivoiriens,

-Chers amis et partenaires de la COTE D’IVOIRE,

Dans cette première chronique de « Diplomatie Sans Frontières » de l’année 2012, permettez-moi de vous adresser mes meilleurs vœux de protection divine, de santé, de paix, de bonheur et de prospérité :

Puisse Dieu le Tout-Puissant, le Très-Haut, l’Alpha et l’Oméga, et Notre Père à tous et à toutes, nous bénir individuellement et collectivement, au-delà de nos besoins, attentes et espérances. Amen !

Avant de traiter le sujet de cette tribune libre et fidèle à ma réputation de « vuvuzela de la scène politique et diplomatique », je vous donne immédiatement, ici et maintenant « les Nouvelles croustillantes et fraiches d’Abidjan et de la COTE D’IVOIRE. »

Premièrement : La fête de Noel 2011 et celle du Nouvel An 2012 ont été éblouissantes et exemplaires, composées de lumière, de paix, de repos, de fraternité, de sécurité et surtout de respect et de considération pour les populations ivoiriennes :

·       En effet, c’est un véritable miracle et un défi remportés par le Président de la République, Son Excellence Monsieur Alassane Dramane OUATTARA et son Gouvernement d’avoir redonné la confiance, la paix et la sérénité au vaillant peuple ivoirien traumatisé et tétanisé par « la guerre des imbéciles de la crise postélectorale ivoirienne. »

·       A présent et dans un futur proche, en plus des feux d’artifices d’Abidjan et de l’historique match-gala de football, nos efforts doivent être concentrés sur la réconciliation nationale, la cohésion sociale nationale, la relance économique, la création d’emploi pour les jeunes et la réalisation de nouvelles infrastructures.

 Deuxièmement : Le squelette du journaliste franco-canadien disparu en 2004 à ABIDJAN, à savoir Monsieur André KIEFFER, aurait été retrouvé près d’un pont et d’une rivière, à quelques centaines de mètres d’un paisible village situé sur l’axe goudronné reliant les villes d’Issia à Saioua, à plus de trois cent soixante(360) kilomètres d’Abidjan ! Sans commentaires…

Troisièmement : Simple coïncidence ou ironie du sort ?

A quatre jours de cette découverte macabre, est décédé Son Excellence Monsieur Paul-Antoine BOHOUN BOUABRE, Ancien Ministre d’Etat, natif des localités sus visées et l’un des principaux suspects ou témoins de cette sale affaire KIEFFER qui n’honore pas la COTE D’IVOIRE…Paix et Repos éternel à son âme…

Quatrièmement : Continuant sur cette note de tristesse, de deuil et de désolation, revenons à présent à notre propos à savoir mon message d’hommage à son excellence monsieur BAMBA MAMADOU,

Professeur Agrégé d’économie, Ancien Vice-président de l’Assemblée Nationale et Ancien Ministre des Affaires Etrangères (2003 à 2005) de la République de COTE D’IVOIRE :

Oui, la mort a encore frappé de sa verge impitoyable en ce jour fatidique et fatal du samedi 07 janvier 2012. Elle a arraché à notre affection notre bien aimé Grand Frère, Ainé et Ami, le Ministre BAMBA MAMADOU :

Quelle grande perte pour le Parti Démocratique de COTE D’IVOIRE (PDCI-RDA) et pour toute la COTE D’IVOIRE !

Dans cette chronique qui est mon oraison funèbre adressée à l’illustre disparu, je rends témoignage que ce Haut Dignitaire Défunt ivoirien qui, en sa qualité de Ministre des Affaires Etrangères m’a affecté en 2005 à l’Ambassade de COTE d’IVOIRE  près la République de Corée, à SEOUL, Monsieur BAMBA MAMADOU, dis-je, était un Grand Homme de Bien :

En effet, comme ses illustres Patrons Politiques et Grands Maitres que sont :

-Le Président Félix HOUPHOUET-BOIGNY,

-Le Président Henri KONAN BEDIE,

-Le Président Emile BROU (Ancien Président de l’Assemblée Nationale)

Le Ministre BAMBA MAMADOU savait détecter les compétences et les talents des fonctionnaires et agents de l’Etat ivoirien placés sous son autorité. C’est ainsi qu’il m’a vite « détecté, repéré et adopté » de 2003 à 2005, au Ministère des Affaires Etrangères, quand j’étais Chargé d’Etudes au Département des Affaires Juridiques et Consulaires(AJC) puis au Département Europe.

Discrètement, sans trompète et ni tambour, en ce laps de temps,  j’ai humblement apporté ma franche collaboration, mon efficacité, mon expertise technique et politique dans le traitement sensible de certains dossiers qu’il a bien voulu me confier…

En guise de récompense bien méritée, le Ministre BAMBA MAMADOU, Reconnaissant et Fidèle parmi les fidèles Hauts Cadres du PDCI-RDA, Notre Parti commun, a bien voulu m’affecter à SEOUL en Octobre 2005.

Il est à noter et à souligner qu’en principe, la Loi numéro 2007-669 du 27 décembre 2007 portant Statut du Corps Diplomatique, cette Loi-là dis-je, devrait être baptisée « La Loi BAMBA MAMADOU. »

En effet, modestement et publiquement, je témoigne que le Ministre BAMBA MAMADOU est le véritable « parrain et père » de cette Loi qui va certainement propulser et valoriser notre Carrière Diplomatique….

Je suis entré au Ministère des Affaires Etrangères en Octobre 1985 en qualité de Stagiaire de l’ENA, puis titularisé Diplomate en 1987…Et je sais de quoi je parle quand je parle de la Diplomatie Ivoirienne qui vient de sortir de la Vallée de la Misère et de l’Ombre de la Mort…

Bravo et Félicitations à Son Excellence Monsieur le Ministre BAMBA MAMADOU, ce Professeur Agrégé d’Economie et ce Grand Homme Politique qui, sans être Diplomate de Carrière a énormément contribué a redoré le blason de cette belle carrière qui était dans la pauvreté, très enviée et misérable…

Bravo et Félicitations, Excellence Monsieur le Ministre car vous avez combattu le bon combat : Chaque fois que les générations présentes et futures parleront du Statut du Corps Diplomatique, votre illustre nom sera certainement associé.

Les Morts n’étant jamais morts, puisque la Vie est une éternité :

Je Vous prie Excellence Monsieur le Ministre BAMBA MAMADOU de bien vouloir transmettre mes déférentes, filiales et fraternelles salutations aux Ministres Arsène USHER ASSOUAN, Siméon Aké, à tous nos vaillants Collègues Diplomates et à tous nos Collaborateurs Techniques et Administratifs…

TANOH NIAMKE Djohn, Diplomate, Ecrivain, Blogueur et Chroniqueur

Mail= tanonhniamke@hotmail.fr

Site=http://leblogdetndproductions.blogspot.com/2012_01_01_arc...

http://leblogdetndproductions.blogspot.com/2012/01/hommag...

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.