Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

08/03/2011

Chronique diplomatique: COTE D'IVOIRE, la déchéance et les faillites de GBAGBO.

Chronique diplomatique :

 COTE D’IVOIRE, la déchéance, les faillites politiques, économiques et morales de Laurent GBAGBO…

La victoire écrasante d’Alassane Dramane OUATTARA à l’élection présidentielle du 28 novembre 2010, et la maudite  guerre de résistance postélectorale imposée, planifiée et voulue par Monsieur Laurent GBAGBO, le Président sortant et son Camp des extrémistes,  honteusement battus, ces deux événements-là, marqueront encore très longtemps, pendant des siècles la grande Histoire de la République de COTE D’IVOIRE :

En effet, les ivoiriennes, les ivoiriens, les africaines et africains et toutes les populations du Monde entier, sont, actuellement, des témoins oculaires ou virtuels  de la déchéance et des faillites morales, politiques, économiques et financières de Laurent GBAGBO et de ses Adeptes illuminés :

De quoi s’agit-il actuellement en COTE D’IVOIRE ?

Selon moi, schématiquement, la population ivoirienne, elle-même, est  divisée en deux catégories ou deux  camps, ayant participé activement, silencieusement ou tacitement, à la crise postélectorale grave, profonde, aigue, douloureuse et sanguinaire, actuelle :

1.  Premièrement : Le Camp des Houphouétistes ou le RHDP.

Si on n’y prend pas garde, le règne du Président élu, Alassane Dramane OUATTARA, risque de se terminer, très rapidement à l’HOTEL du Golf à cause des hésitations des Houphouétistes !

En effet, après leur brillante et stratégique union sacrée autour du Candidat OUATTARA, qui a permis de le faire gagner, triomphalement, l’élection présidentielle du 28 Novembre 2010, les Leaders Houphouétistes du RHDP et leurs différents partis politiques, semblent manquer d’ardeur, de volonté, de détermination, de courage et de stratégies, pour chasser, rapidement, le Dictateur GBAGBO du Palais présidentiel :

Retranchés et installés confortablement à l’Hôtel du Golf (qui n’est pas une ville de ralliements), ils semblent être habités par la peur, le doute, la couardise, préférant laisser leurs sorts et le Destin National ivoirien, entre les mains de la CEDEAO, de l’Union Africaine, de l’ONU et des Grandes Puissances…

Connaissant le Président sortant battu, Sachant que le Président GBAGBO et ses Adeptes illuminés ne céderont jamais le Pouvoir, démocratiquement, si ce n’est qu’au prix de la force militaire interne, avec ou sans aide de l’Extérieur :

 Que font-ils, concrètement, pour chasser rapidement GBAGBO, afin de nous éviter la guerre civile déjà présente à nos portes ?

Je fais remarquer que, plus les jours passent, plus nous nous acheminons vers un véritable génocide atroce:

En un mot comme en mille, les Houphouétistes du RHDP et tous les Autres Houphouétistes qui ont fondé et construit la COTE D’IVOIRE, ne maitrisent-ils pas la Gendarmerie, la Police, l’Armée de terre, l’Armée de l’Air, la Marine Nationale, et toutes les Forces de Défenses Nationales ivoiriennes ?

-Si oui, pourquoi, le temps passe-t-il, sans qu’on ne voie rien de concret, pour chasser rapidement GBAGBO, poindre à l’horizon ?

Selon moi, le Président élu OUATTARA doit  prendre, Lui-même et rapidement,  ses Responsabilités pour chasser GBAGBO et mettre fin aux tueries et aux souffrances des populations.

Faute de quoi, le Pouvoir risque de lui échapper, très vite…Et la Démocratie serait assassinée !

Le vaillant peuple de COTE D’IVOIRE qui l’a démocratiquement élu, à plus de 54% des Votants,

A déjà trop fait sa part de sacrifices nationaux…

Nous l’attendons et l’observons, toutes et tous…

2.  Deuxièmement : L’échec, la déchéance et les faillites morales de Laurent GBAGBO et de son Camp des Extrémistes :

La démocratie est unique et universelle, de même qu’un plus un font deux : Elle a ses principes et ses règles que toutes les sociétés civilisées respectent, faute de quoi, la pagaille, l’anarchie, la cruauté et la bestialité s’installent…Comme actuellement, en COTE D’IVOIRE, voulue, planifiée et exécutée par Laurent GBAGBO et ses Principaux Adeptes illuminés….

Et malheureusement pour la COTE D’IVOIRE, des « loups politiques sanguinaires », des boulangers, des roublards, sans parole, ni loi, ni foi, ni honneur et ni bonne réputation, se sont frauduleusement faits passer pour des « agneaux politiques démocrates ! »

C’est dommage pour la COTE D’IVOIRE et l’AFRIQUE : La démon-cratie, la voyou-cratie et la manger-cratie ont pris les places de la démocratie, de la Bonne Gouvernance et de la Performance économique !

En effet, après avoir régné pendant dix longues années, de manière cavalière, calamiteuse et bananière, qu’est-ce que GBAGBO et ses Adeptes espéraient-ils ?

-Ont-ils oublié les différents charniers, les assassinats des journalistes Jean Hélène et KIEFFER ?

-Ont-ils oublié les scandales du PROBO KOALA et des Déchets toxiques ? D’ailleurs ou sont passés les Cents milliards de francs CFA pour le dédommagement des populations sinistrées ?

-Ont-ils oublié également les nombreux actes et scandales de mal gouvernance, de détournements massifs des ressources et richesses nationales, du café, du caco et Autres ?

-Tous les Pays sérieux et démocratiques qui produisent du pétrole et du gaz (à l’exemple du GHANA récemment), ont des fonds de réserves et de souveraineté pour les générations futures :

En COTE D’IVOIRE, ou sont les recettes du pétrole, du gaz, du café, du cacao, de l’or et des Autres mines et Richesses Nationales ?

Ou est le bilan concret, économique et financier des vingt mille(20.000) milliards de francs CFA, au moins, gérés en dix ans uniquement sur les Budgets Nationaux Cumulés et Ceux des Structures à participations étatiques ?

En un mot comme en mille, pour Laurent GBAGBO et ses Compagnons extrémistes,

Malgré leurs nombreux diplômes universitaires : Gérer la COTE D’IVOIRE pendant dix ans, a consisté à s’enrichir personnellement, à entretenir de nombreuses épouses, des milices, des patriotes violents et sanguinaires,  à uniquement payer les salaires des militaires et des fonctionnaires !

C’est du bricolage économique, de la gestion financière dans des républiques dictatoriales et tropicalisées !

-Quelles Honte et Humiliation pour la COTE D’IVOIRE !

-Quelles injures graves à l’intelligence des ivoiriens, des intellectuels et des vrais gestionnaires !

Quand, après tout ce bilan des ténèbres, vous additionnez les actes de dictature, de barbaries, de cruauté et de morts, des hommes et des femmes d’ABOBO et d’Ailleurs, lâchement assassinés, exécutés, tués, par des milices et patriotes sanguinaires, par des chars de guerre, des roquettes et autres armes lourdes,

Vous aurez, très largement, dépassé le seuil du pardonnable, du tolérable, du politiquement et économiquement corrects, pour atteindre les limites de la déchéance, de la folie  et des faillites morales !  

Heureusement pour l’Afrique et la COTE D’IVOIRE, Que l’année 2011, annonce la chute de toutes les dictatures y compris les plus coriaces…

TANOH NIAMKE, Diplomate, Ecrivain

Blogueur et Chroniqueur

Prix du Meilleur Diplomate Africain Internaute,

Master in Science of Management for Executives and Special Students,

Précédemment :

- Conseiller Technique chargé de la Coopération et de la Francophonie,

-Diplomate, respectivement au Brésil, en Israël, en Corée du Sud et en France.

Fondateur et Administrateur de:

-Diplomatie Sans Frontières,

-Ivoiriens Sans Frontières.

tanohniamke@yahoo.fr

tanohniamke@hotmail.fr

http://tanohniamke.wordpress.com

http://tanohniamke.net

http://diplomatiesansfrontieres.blog.tdg.ch

http://ivoirienssansfrontieres.over-blog.com

 

 

 

 

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.