Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

02/01/2011

COTE D'IVOIRE: Les vraies raisons de la défaite de Laurent GBAGBO.

Chronique diplomatique : COTE D’IVOIRE, les vraies raisons de la défaite de Laurent GBAGBO.

En 2010, l’Afrique compte un milliard d’habitants qui ne sont plus, toutes et tous, pour la plus part, des imbéciles, des ignorants ou des idiots :

 Cinquante ans après les indépendances, des Chefs d’Etat et Dictateurs paresseux, n’ayant aucun bilan économique, continuent, honteusement et faussement, d’endoctriner et  de se réfugier dans « les théories des éternels complots extérieurs et internationaux. »

En République de COTE D’IVOIRE, Monsieur Laurent GBAGBO, le Président de la République sortant et battu à l’élection présidentielle du 28 novembre 2010, est l’exemple et le prototype desdits Chefs d’Etat dictateurs et plaisantins !

C’est dommage pour eux car l’Afrique évolue rapidement, sauf eux-seuls !

En effet, les Africaines et les Africains ont déjà, toutes et tous, compris les jeux hideux des Dirigeants politiques qui, pour justifier leurs carences notoires perdent leurs temps pour développer des théories du colonialisme, de l’anticolonialisme, des rhétoriques activistes et impérialistes, etc...

En un mot comme en mille, l’Afrique a déjà compris que les discours, les idéologies nationalistes et africanistes, ne sont que des endoctrinements, des verbes creux et trompeurs qui n’apportent jamais le développement économique : ni les emplois des jeunes, ni les constructions des infrastructures et ni les vraies connaissances des techniques et technologies des sciences numériques !

Cinquante ans après les indépendances, l’Afrique n’a plu besoin de guerres de libération, ni de patriotisme violent, ni de résistance face aux visées impérialistes des vautours de l’extérieur :

L’Afrique a essentiellement et impérativement besoin de la paix, de la démocratie et de la bonne gouvernance, pour se construire et se développer très rapidement.

Les Discours et les Théories sont uniquement utiles et bonnes pour l’enseignement scolaire et universitaire !

Par contre le Développement Economique est une affaire de visions et de mises en pratiques….

Malheureusement pour l’Afrique en général et pour la COTE D’IVOIRE en particulier, Certains Dictateurs continuent de prendre « les vessies pour des lanternes ! »

Sauf ces Dictateurs Africains, toutes les africaines et tous les africains ont déjà compris que la vie politique d’une nation doit être rythmée par le travail, les emplois, la formation, la santé, le téléphone, l’eau potable, l’électricité, l’internet, la paix, la liberté, la démocratie, la justice et surtout par la construction et le développement économique, etc…

Les Temps des fausses théories et des discours accusant les ex-colonisateurs et l’extérieur, sont périmés et dépassés !

En COTE D’IVOIRE, et justement depuis les dix ans de règne du Président Laurent GBAGBO, son Pouvoir Suprême a perdu ce long temps des ivoiriens, à promouvoir une culture de la médiocrité, du verbe creux, des théories du patriotisme violent et de la xénophobie,

Qui n’ont jamais apporté, rien de concret, sauf la misère et la pauvreté :

Sous le règne de Laurent GBAGBO, dix millions d’ivoiriens sur les vingt millions de populations, sont devenus très pauvres et misérables, pendant que seulement quelques centaines d’ individus de son régime et de son clan, vivent dans l’opulence et la richesse, orgueilleuses et ostentatoires !

Voici, entre autres raisons, le sens de la défaite cuisante que le Peuple souverain de COTE D’IVOIRE a infligé à Laurent GBAGBO et à ses Adeptes insolents de la dictature patriotique, populiste et socialiste !

En conclusion, il y a lieu de retenir qu’en COTE D’IVOIRE, la crise militaro civile ne saurait être un alibi pour justifier, ni le bilan négatif de Laurent GBAGBO, ni ses velléités de confiscation du Pouvoir Suprême perdu :

En dix ans de règne, Laurent GBAGBO n’a jamais été capable de rassurer, d’apporter la Paix, la liberté, la démocratie, la bonne gouvernance et le développement :

Ce long temps de règne a été essentiellement consacré aux pillages des ressources, à la mal gouvernance, à l’instrumentalisation de l’Armée et des militaires, des églises évangéliques, de la jeunesse patriotique et des milices, au développement de la culture de la violence, de la médiocrité, de la tricherie, aux discours et théories des complots internationaux.

Dans la vraie Sagesse, la Dignité et l’Humilité, Laurent GBAGBO et les Siens devraient tirer les leçons de leur défaite électorale, au lieu de vouloir, prétentieusement, s’engager dans des voies sans issues de la guerre, eux-seuls contre tout le Monde Entier…

Laurent GBAGBO qui a déjà trompé, une partie du peuple ivoirien trop longtemps, mais qui ne pourra plus jamais tromper toute la COTE D’IVOIRE et le Monde entier, tout le temps, doit arrêter, ici et maintenant ses œuvres néfastes, sinon….

TANOH NIAMKE, Diplomate, Ecrivain,

Master en Science de Gestion,

Prix du Meilleur Diplomate Africain Internaute,

Chroniqueur Diplomatique,

Fondateur et Administrateur de :

-Diplomatie Sans Frontières,

-Ivoiriens Sans Frontières,

Précédemment :

-Conseiller Technique chargé de la Coopération et de la Francophonie,

-Chargé de Mission au Conseil de l’Entente,

-Chargé de Mission au Ministère des Postes et Télécommunications,

-Diplomate, respectivement, au Brésil, en Israël, en Corée du Sud et en France.

http://www.tanohniamke.net

http://www.tanoh.niamke.over-blog.net

http://leblogdetanohniamke.ivoire-blog.com

http://www.diplomatiesansfrontieres.over-blog.com

http://diplomatiesansfrontieres.blog.tdg.ch

http://diplomatiesansfrontieres.blogs.lalibre.be

http://www.ivoirienssansfrontieres.over-blog.com

http://www.netlog.com/tanohdjohn

http://www.twitter.com/tanohdjohn

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.